23 mai 2019
Plage de L'ile Renote _ sentier du littoral
Ronan Taburet
François Rapin, Président de l’Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL) et Pascal Berteaud, Directeur général du Cerema ont signé le 23 mai 2019 à l’Assemblée Nationale une convention de partenariat pour le développement et la mise en œuvre d’actions communes liées à la gestion des littoraux de métropole et d’outre-mer.

logo de l'ANELL’ Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL) tenait son conseil d’administration le 23 mai 2019 à l’Assemblée nationale. À cette occasion une convention de partenariat sur les enjeux liés à la gestion du littoral a été signée. L’occasion pour ces deux acteurs du littoral de mettre en commun leurs connaissances et expertises pour construire un littoral plus sûr et anticiper les conséquences du changement climatique.

 

 

Un partenariat sous le signe de la complémentarité

L’ANEL et le Cerema partagent de longue date des intérêts et expertises pour une gestion intégrée des littoraux et participent aux travers de comités et groupes de travail à des actions communes. Cette convention vient officialiser durablement ce lien entre les deux structures.

Le partenariat porte plus précisément sur le développement de démarches de gestion intégrée des littoraux, la capitalisation et la mise à disposition d’informations sur le littoral et l’animation de lieux d’échange sur la gestion du littoral.

Des actions pourront ainsi être menées en commun et porteront sur les thèmes suivants :

  • La connaissance du littoral ;
  • la protection du littoral, la qualité des eaux et la préservation de l’environnement littoral et marin ;
  • la gestion du trait de côte, notamment des risques littoraux (recul du trait de côte, submersion marine, risques géologique et sismique…) ;
  • l’adaptation au changement climatique ;
  • la gestion intégrée des usages de toute nature sur la mer, le littoral et le rétro-littoral (transport, infrastructures, logement, activités économiques et touristiques, énergies marines renouvelables…) ;
  • la planification, aménagement, maîtrise du foncier littoral ;
  • la sécurité maritime.

Un programme d’action concret pour 2019-2020

plage de l'Ile RentoeEn application de cette convention, les deux partenaires ont établi la première feuille de route pour l’année 2019-2020 :

  • la participation du Cerema aux journées nationales d’études de l’ANEL (prévues du 23 au 25 octobre 2019 à Bordeaux) ;
  • la promotion commune de journées d’échange sur l’ensemble des façades littorales avec les acteurs locaux sur la déclinaison des documents stratégiques de façade avec une Journée Méditerranée à l’automne 2019 et une journée Manche Mer du Nord en 2020 ;
  • la promotion conjointe de l’offre de référence du Cerema « Gestion intégrée du littoral et des espaces maritimes » ;
  • la participation au comité de programmation d’activité du Cerema sur la thématique « Mer et Littoral » ;
  • la participation commune au comité de suivi de l’appel à partenaires « Gestion intégrée du littoral ».

Un appel à partenaire gestion intégrée du littoral

Le développement durable des littoraux et des rétro-littoraux représente un véritable défi pour les territoires du fait des multiples pressions qui s’y exercent aujourd’hui et qui seront exacerbées demain avec les conséquences du changement climatique, en particulier l’élévation du niveau de la mer. Fort de ce constat, le Cerema et l’ANEL ont décidé de proposer ensemble un appel à partenaires « Gestion intégrée du littoral ».

Cet appel sera lancé au second semestre 2019. Il permettra d’accompagner les collectivités territoriales volontaires dans une dynamique de gestion intégrée de la mer et de leur littoral en développant, expérimentant et valorisant des démarches intégrées d’aménagement du littoral sur 2020-2022.

Grâce à l’apport de réponses opérationnelles aux problématiques locales, cet appel permettra de tirer des enseignements généralisables à l’échelle nationale et de valoriser des expériences innovantes. Les projets seront contextualisés dans leurs trajectoires territoriales spécifiques, et permettront de traiter aussi bien des problématiques de court et moyen termes que des questions de prospective à long terme.