24 mai 2019
Parc éolien en mer
Norbert Pietsch
Le Cerema publie un nouveau guide, destiné à l'ensemble des acteurs de la filière, qui synthétise les retours d’expérience nationaux en matière de planification des projets d'éolien en mer, sur la période 2014-2018.

Ce guide a été réalisé à l’initiative du Cerema à la suite des travaux sur le potentiel technico-économique de l’éolien en mer commandés par la direction générale de l’Énergie et du Climat du ministère de la Transition écologique et solidaire (DGITM).

En exploitant le retour d’expérience de la planification des projets éolien en mer sur la période 2014-2018, cet ouvrage propose une synthèse à l’échelle nationale des informations et des données technico-économiques qui ont alimenté les exercices de concertation menés à l’échelle locale pour définir les zones susceptibles d’accueillir des projets éoliens.

 

L'éolien en mer, marqué par de fortes évolutions technologiques

Couverture du guideLa mer offre des conditions d’exploitation de l’énergie éolienne sensiblement différentes des conditions terrestres : les vents plus puissants et plus réguliers offrent un potentiel énergétique supérieur, mais la nature et la profondeur des fonds, les marées, les courants et les vagues représentent des contraintes techniques supplémentaires.

Les évolutions technologiques sur les éoliennes posées en mer ont permis une rapide augmentation de la puissance des turbines et une adaptation du mât et des fondations aux contraintes physiques du milieu. Des éoliennes flottantes ont aussi été expérimentées pour permettre l’installation de machines à de plus grandes profondeurs.

L’implantation des fermes pilotes et des parcs commerciaux, dans le domaine de l’éolien en mer posé ou flottant, s’opère donc dans un contexte marqué par de fortes évolutions sur le plan technologique.

En France, le cadre administratif (planification des espaces maritimes et procédures pour le lancement des appels d’offres pour la construction des parcs) de ces projets évolue aussi sensiblement. Pour autant, la préparation des projets à venir, s’inscrit dans la continuité des études déjà menées en  complétant les connaissances sur les paramètres physiques et les usages étudiés tout en recherchant des objectifs similaires. Les techniques d’analyse développées demeurent à ce titre pertinentes.

 

répondre à des questions-clés dans le cadre de la concertation

Ce guide apporte aux acteurs intervenant dans les projets d'éoliennes en mer les informations utiles pour la poursuite des exercices de concertation, en s’appuyant notamment sur les questions clés qui se posent lors de la phase de lancement des projets et les réponses qui y ont été apportées jusqu’alors.

Destiné à l’ensemble des acteurs de la filière, ce document répond aux questions suivantes :

  • Quelles sont les méthodes employées pour déterminer le potentiel technico-économique ?
  • Comment sont délimités les secteurs d’exploitation de l’énergie éolienne offshore en fonction des caractéristiques du milieu marin (données de bathymétrie, de vent, de houle, de courant) ?
  • Comment évolue le potentiel éolien en mer avec le développement des nouvelles technologies ?
  • Quelles sont les étapes de lancement d’un projet et quels sont les rôles des acteurs impliqués ?
  • Comment s’organise la concertation avec l’ensemble des acteurs pour sélectionner les meilleurs sites ?
  • Quelles sont les nouvelles procédures pour le développement des prochains parcs commerciaux ?

 

Le guide est divisé en cinq parties :

  • les fondamentaux pour la détermination du potentiel éolien en mer, 
  • les sources de données utilisées,
  • les analyses effectuées,
  • le potentiel technico-économique des parcs commerciaux éoliens posés et flottants et des fermes pilotes éoliennes flottantes,
  • les zones retenues à l’issue de la concertation.