11 janvier 2019
Rivière Sauvage
Le Cerema a signé le 18 décembre un contrat avec l’Agence Française pour la Biodiversité qui a pour objet de valoriser la naturalité des cours d’eau labellisés "site rivière sauvage". Le Cerema assurera, en partenariat avec European Rivers Network, l’évaluation de services écosystémiques générés par ces rivières en très bon état écologique.

Le contrat de recherche et de développement, courant sur plus de 3 ans, permettra de mettre en lumière les relations d’interdépendance entre un écosystème et les acteurs locaux qui en bénéficient.

L’équipe du Cerema Méditerranée contribuera notamment à :

  • Caractériser les interfaces entre l’écosystème et son territoire d’inscription, en termes de services socio-économiques rendus aux acteurs du territoire (exemple de services : potabilisation de l’eau, activités récréatives et touristiques via l’excellence de sa biodiversité, production d’énergie...) ;
  • Identifier les interdépendances, les synergies, les conflits, entre services écosystémiques et discuter de l’opportunité d’avoir une approche en termes de bouquet de services et discuter de la durabilité des services ;
  • Evaluer de manière qualitative (ressentis, historicité, …) et quantitative (indicateurs socio-économiques…) des services écosystémiques sur 3 bassins versants sélectionnés en Bretagne et dans les Alpes ;
  • Proposer et tester des méthodes de monétarisation des services écosystémiques identifiés et quantifiés ;
  • Proposer des argumentaires en termes de services écosystémiques visant à la préservation des rivières sauvages en prêtant attention à la réception de ces travaux par les acteurs et décideurs locaux.

Ce travail sera réalisé en association avec les acteurs locaux, gestionnaires des trois bassins versants à étudier (syndicats de rivières, associations…). Un séminaire de restitution final sera organisé en 2021.