11 février 2022
Installation de concassage dans une carrière
Arnaud Bouissou - TERRA
L’application numérique GEREMI "Gestion des Ressources Minérales" du Cerema pour la gestion et la planification des ressources minérales est lauréate de l’appel à projet ITN5 – Cycle de la donnée. L’équipe projet va ainsi bénéficier d’un appui financier pour le développement et la livraison de l’outil aux DREAL en 2022.

Dans un contexte règlementaire favorable (lois LTECV 2015, loi AGEC 2022), les acteurs du BTP s’engagent dans des démarches en faveur d’une économie circulaire des matériaux qu’ils produisent et qu’ils consomment. Cet écosystème complexe d’acteurs (administration, collectivités, entreprises, citoyen) exprime un réel besoin de mise en synergie des démarches pour la cohérence et la performance des projets.

 

Faciliter la gestion et la planification des ressources

C’est dans cette dynamique, en réponse à ce besoin, que le Cerema développe une application numérique d’aide à la gestion et à la planification des ressources de matériaux minéraux du BTP, qui accompagnera l'Etat, les collectivités et les filières dans des stratégies de gestion et de planification des ressources. 

Ce projet est cofinancé par France Relance et par l'Union Européenne dans le cadre du plan NEXT GEN EU. Il vise d’une part, à agréger les données relatives aux ressources, primaires et secondaires (générés notamment par les projets d’aménagement locaux) disponibles et consommées dans les territoires et d’autre part, à proposer à l’utilisateur des données cartographiques et des indicateurs en appui de la conception et du suivi de ses projets. 

Les services de l’état auprès desquels un prototype est expérimenté depuis plusieurs années seront les premiers bénéficiaires de l’application qui sera livrée mi-2022. Il s’agit ainsi de fiabiliser et de pérenniser les actions de gestion et de création de données relatives aux ressources par les DREALs et exploitées par celles-ci dans le cadre des schémas régionaux des carrières. Cela se traduit également par le renforcement de l’action de l’état en fournissant à ses services une méthodologie commune d’élaboration de scénarios temporels de production et de consommation de ressources sur leur territoire.

Enfin, le projet procurera à l’administration centrale du ministère de la transition écologique la capacité de capitaliser les projets de territoire ainsi que leur suivi jusqu’à l’échelle nationale.
 

Emprise des zones de chalandise à 30 km des gisements fournissant des granulats pour ENROBE (en 2028)
Emprise des zones de chalandise à 30 km des gisements fournissant des granulats pour ENROBE en 2028 (prototype)

 

Vers un outil commun pour la gestion des ressources minérales

Mais GEREMI n’est pas uniquement une application pour l’administration et le Cerema poursuivra son développement, dès 2022, avec une première phase de co-développement et de test en Ile-de-France, afin de créer les fonctionnalités en réponse aux besoins exprimés par les autres acteurs du BTP et en particulier les collectivités et les filières qui s’engagent dans des projets dits de métabolismes urbains pour lesquels des stratégies de gestion des ressources, notamment celles issues de projets de déconstruction et d’aménagement, sont mises en œuvre afin de faire le lien entre les besoins et les ressources produites localement.

 

 

Dès la phase de conception ainsi que pendant le suivi des travaux, les utilisateurs exploiteront des indicateurs relatifs à leurs projets et reposant sur des données territoriales fiabilisées.

L’outil pourra notamment éclairer sur :

  • La pertinence d’objectifs de recyclage au regard du potentiel territorial à fournir des matériaux locaux ;
  • Les possibilités du territoire à absorber les flux induits par les ressources générées et consommées par les projets ;
  • Les modalités de transport des ressources locales et créer des scénarios de transport prenant en compte des nuisances et des enjeux environnementaux ;
  • Le suivi d’indicateurs territoriaux, exprimés à différentes échelles, relatifs à la gestion des ressources, à la prévention et à la gestion de déchets du BTP.

 

logo france relance

 

Contacts Cerema

Coordinateur national : Alexandre Pavoine

Equipe projet avec les noms et les fonctions suivantes :

Valéry Le Turdu (chef de projet), Francis Montaigne (développement et programmation informatique), Mélanie Wattre (correspondante) et Thomas Armani (chargé de projet)