2 novembre 2017
parc photovoltaïque au sol
Cette étude a permis d'une part, d'évaluer le potentiel de puissance photovoltaïque mobilisable dans neuf anciennes régions de la moitié Sud de la France (Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, Pays-de-la-Loire, Auvergne et Rhône-Alpes), et, d'autre part, de croiser ce potentiel de puissance avec l'ensoleillement.

L'évaluation de ce potentiel a été réalisée à partir une grille de sensibilité, constituée du croisement d'une liste de critères, sous-critères et facteurs avec 5 classes hierarchisées présentant des enjeux rédhibitoires. La corrélation entre les surfaces mobilisables pour l'implantation de centrales solaires et le potentiel photovoltaïque correspondant a été effectuée en tenant compte d'un ratio de 0,5 MWc/ha, valeur estimée suite à la synthèse d'une dizaine d'avis rendus par l'Autorité Environnementale. Les surfaces mobilisables sur les parkings ont également fait l'objet d'une analyse spécifique.

Les principaux résultats mis en évidence dans ce rapport sont les suivants :

- Le gisement total mobilisable "brut"(ne tenant pas compte du taux d'équipement réel des zones et parkings susceptibles d'accueillir des parcs photovoltaïques) dans les neuf anciennes régions s'élève à 776 GWc. En considérant que 10 % de la surface totale mobilisable identifiée est réellement équipée de panneaux photovoltaïques, le potentiel photovoltaïque mobilisable correspondant atteint 77,6 GWc ;

- La région Aquitaine présente la surface mobilisable au sol la plus importante, devant les régions PACA et Languedoc-Roussillon, avec près de 450 000 ha, soit un potentiel photovoltaïque brut estimé à 225 GWc.

- Les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon présentent à la fois un potentiel photovoltaïque mobilisable important et un bon ensoleillement (compris dans l'intervalle [1500 ; 1700 kWh/m²]).

- L'emprise au sol des parkings dans les neuf anciennes régions s'élève à 5344 ha, ce qui représente un potentiel photovoltaïque mobilisable égal à 2672 MWc. Hormis les régions du Limousin et de l'Auvergne pour lesquelles ce potentiel est faible, la répartition de ce potentiel entre les différentes régions est relativement homogène et varie entre 219 MWc (Poitou-Charentes) et 532 MWc (Pays-de-la-Loire).