3 décembre 2020
Caméra thermique devant une maison ancienne
Afin d'améliorer la mesure des performances énergétiques réelles des maisons individuelles neuves et de diffuser ces connaissances vers les professionnels de la construction, une expérimentation est menée sur des dizaines de bâtiments. Les partenaires du projet lancent aussi un appel auprès des maîtres d'ouvrage et des professionnels pour intégrer de nouvelles maisons individuelles neuves dans la démarche.

Le Cerema, le CSTB et l’ADEME ont lancé une expérimentation nationale visant à mesurer la performance énergétique effective des maisons individuelles neuves à réception à grande échelle : 50 à 100 maisons neuves devront être testées de juin 2020 à juin 2021 par des opérateurs de mesure formés aux méthodes de mesure in situ innovantes, telles que la mesure de l’isolation thermique globale de l’enveloppe.

 

Les méthodes de mesure

L’objectif de cette expérimentation est :

  • Connaître la performance réelle de maison individuelles neuves à partir d’un retour d’expérience sur un volume important,
  • Proposer des seuils pertinents pour aller plus loin dans l’utilisation concrète de ces nouveaux indicateurs issus de la mesure in situ,

  • et de favoriser le transfert à la filière de ces nouveaux instruments de mesure in situ.
Schéma des méthodes de mesure dans l'expérimentation DIANE
Les méthodes de mesure dans l'expérimentation DIANE

 

L’étanchéité à l’air, l’isolation globale de l’enveloppe et la performance de la ventilation seront mesurés à réception sur ces maisons neuves.  La performance de la ventilation est évaluée selon le protocole PROMEVENT Résidentiel élaboré par le Cerema en partenariat avec le CETIAT, ALLIE’AIR, CETii, PBC, effinergie, ICEE et PLEIAQ, dans le cadre du projet PROMEVENT soutenu par l’ADEME.

L’isolation globale de l’enveloppe est mesurée selon le protocole ISABELE du CSTB, protocole optimisé sur le terrain avec le Cerema et le COSTIC dans le cadre du projet MERLiN du programme PACTEvidéo MERLiN PACTE

La mesure de l’isolation globale de l’enveloppe sera réalisée selon le protocole ISABELE. Il permet en 48h de test, de mesurer le coefficient moyen de déperdition de l'enveloppe appelé Ubât en W/(m².K) - déperditions d'un bâtiment par transmission à travers les parois, les baies et les ponts thermiques - d’ une maison individuelle neuve isolée par l’intérieur.

Pour cela, la maison est préparée comme pour réaliser un test d’étanchéité à l’air de l'enveloppe avec arrêt de la ventilation et obturation des sorties et entrées d’air. Des modules intérieurs composés d’un chauffage, d’une sonde de température et d’un pilotage sont installés dans chaque pièce du logement. A l'extérieur de l'habitation des capteurs SENS mesurant les conditions limites extérieures sont installés.

 

  • 27 opérateurs, 5 antennes Cerema, 4 antennes CSTB, Costik, nobatek mobilisés

    27 opérateurs de mesure d’étanchéité à l’air ont été sélectionnés en février 2020 suite à l’appel à manifestions d’intérêt lancé par le CSTB et le Cerema. Ils ont été formés à la théorie et la pratique à partir du printemps 2020 pour la mesure de l’isolation globale de l’enveloppe et la mesure des systèmes de ventilation en utilisant le protocole Promevent.

    5 antennes Cerema (Angers, Strasbourg, Autun, Aix-en-Provence et Lille) ont été mises en place pour accompagner les opérateurs dans l’expérimentation en leur mettant à disposition le matériel de mesure et en les assistant sur la prise en main du matériel et de la méthode de mesure. Le Cerema est aussi mobilisé sur la capitalisation et l’analyse des retours d’expérience.

    liste des opérateurs

     

    Nous recherchons 100 maisons neuves partout en France métropolitaine

    exemple de résultat de mesure
    Exemple de résultat de mesure

    Pour mener cette expérimentation, les partenaires du projet recherchent une centaine de maisons en cours de construction.

    Pour les maîtres d’ouvrage, c'est l'occasion de vérifier la performance réelle de l’isolation d’une opération pour appui à la réception. Pour les professionnels, cette participation est l'occasion de valoriser les savoir-faire en apportant la preuve par la mesure de la qualité de la construction.

    Nous recherchons 100 maisons NEUVES en cours de construction pour faire l’objet de mesure en fin de chantier. Elles devront de préférence être non mitoyennes, isolées de l’intérieur ou réparties, revêtements de sol posés, avec l’alimentation électrique pour l’expérimentation à l’aide du tableau électrique final.

    Il faut prévoir une immobilisation de 4 jours de la maison (sans occupant à l'intérieur) en plus du classique test d’étanchéité à l’air avant réception.

    Pour l’évaluation de l’efficacité des rénovations, une autre action, Sereine, est en cours dans le cadre du programme PROFEEL : le défi à relever est de développer et expérimenter la mesure en moins de 24h.

     

    Antennes Diane en France
    Répartition des antennes DIANE sur le territoire national dans le cadre de l'expérimentation
    DIANE