1 juin 2018
Arrêt de bus
Afin de permettre à tous les citoyens, y compris les personnes à mobilité réduite, d’accéder aux transports, un aménagement adapté des arrêts de bus ou de car est indispensable. Cet ouvrage, qui s’adresse principalement aux autorités organisatrices de transport et gestionnaires de voirie, propose des recommandations, dépassant parfois les normes d’accessibilité, pour l’aménagement de ces points stratégiques.

Intégrer les besoins des personnes à mobilité réduite

Les points d’arrêt de bus ou de car sont des maillons essentiels dans la chaîne de déplacement. Souvent portes d’entrée d’un réseau de transport collectif, ils constituent l’interface entre l’espace public où déambulent les piétons et la zone d’arrêt des matériels roulants. Leur aménagement doit faire l’objet d’une attention particulière afin de donner l’accès aux transports sur un territoire à l’ensemble des citoyens, quelle que soit leur situation (personnes à mobilité réduite (PMR), personnes chargées…)

Personne montant dans un bus avec des valises
Thierry Degen - TERRA

Depuis la loi du 11 février 2005 qui fixe l’objectif de mettre en accessibilité l’intégralité des réseaux de transport pour 2015, les autorités organisatrices améliorent l’accessibilité de leur réseau de transport.

Cependant, il s’agit d’une opération complexe, qui nécessite de concilier les besoins et les enjeux des différentes parties prenantes.

Cela est d’autant plus important que la réglementation en matière d’aménagement d’un point d’arrêt ne répond pas à l’ensemble des difficultés rencontrées par les PMR. En effet, ces textes se sont concentrés sur les besoins des personnes en fauteuil roulant et, pour partie, des personnes déficientes visuelles.

Plusieurs collectivités ont ainsi élaboré, en concertation avec les associations de personnes handicapées, des chartes locales d’aménagement des points d’arrêt pour répondre aux besoins non couverts par la réglementation.

 

Un ouvrage pratique pour accompagner les autorités organisatrices de transport

couverture de l'ouvragePar ailleurs, la dynamique de mise en accessibilité des points d’arrêt a été relancée par l’ordonnance du 26 septembre 2014 introduisant les schémas directeurs d’accessibilité - agenda d’accessibilité programmée (SD’AP). Les collectivités doivent donc disposer d’un référentiel d’aménagement pour la mise en accessibilité des arrêts de transport public est d’autant plus présent.

Dans sa première partie, l’ouvrage propose un focus sur la réglementation actuelle, sur les besoins spécifiques des personnes à mobilité réduite et sur la coordination des différents partenaires impliqués dans l’organisation du transport par bus ou par car.

Il aborde ensuite des pistes et recommandations pour réaliser des aménagements pertinents au regard des besoins de l’ensemble des personnes à mobilité réduite, concernant les points d’arrêt et leur environnement, leur configuration, l’aménagement du quai, l’information des voyageurs ou encore le confort d’attente.

Cet ouvrage concerne les points d’arrêt de bus ou de car dits simples (desservis par une seule ligne) ou multiples (desservis par deux ou plusieurs lignes).

Vous pouvez le commander en ligne en cliquant ici.