20 février 2018
QuaDoGeo-Ateliers
Le Crige-Paca et le Cerema ont organisé un séminaire "Quels outils et organisations pour qualifier les données géographiques ?" qui s’est tenu du 6 au 8 février à Lyon. Voici un retour sur le séminaire, ainsi que les présentations des participants.

Le développement des technologies du numérique dans un contexte d’ouverture des données a multiplié les cas de ré-utilisation autour de l’information géographique. La connaissance de la qualité des données produites et diffusées devient ainsi une nécessité.


Le Crige-Paca et le Cerema travaillent depuis plusieurs années sur la question de la qualification des données géographiques et de ses enjeux. Au niveau méthodologique, un décryptage des normes ISO, piloté par le Cerema, a donné lieu début janvier 2018 à la publication d'une série de fiches. Côté CRIGE, le contrôle de la qualité des données est un élément essentiel de sa plateforme, et il a organisé en juin dernier à Aix-en-Provence une journée technique permettant d'identifier les enjeux et les principaux acteurs.


Afin de poursuivre cette dynamique, le Crige-Paca et le Cerema ont organisé un séminaire, du 6 au 8 février 2018, à Lyon, sur le thème :

« Quels outils et organisations pour qualifier les données géographiques ? »

 

Voici les principaux éléments du déroulé du séminaire, ainsi que les présentations de chacun en téléchargement.

 

Éléments de contexte et construction d’une vision commune

La première demi-journée a permis de revenir sur l'historique de la qualité des données, et sur les démarches en cours, via trois présentations :

La fin d'après-midi a été dynamisée par un brainstorming autour des enjeux de la qualité des données. Ce temps collectif a donné lieu aux sujets des ateliers du lendemain (voir ci-dessous).

 

Tour de table et confrontation des démarches

Afin de croiser les regards de l'ensemble des participants, une série de présentations a eu lieu le lendemain matin.

La demande était la suivante : pour chacune des structures représentées, présentation du contexte, des objectifs et des réalisations autour de la qualité. Ainsi chacun a pu exprimer son positionnement. Voici les présentations :

 

Production collective

Sur la base des éléments construits collectivement, quatre ateliers se sont ensuite tenus sur les thèmes suivants :

  • à quoi doit répondre l'outil ;
  • représentation de l'évaluation de la qualité ;
  • les composants d'un outils de mesure de la qualité ;
  • communication, accompagnement, gouvernance.
Barcamp qualité des données

Ces ateliers ont été restitués en matinée le jeudi, pour servir de base à la discussion sur la feuille de route.

Les pistes de travail évoquées relèvent à la fois de la sensibilisation à l'importance de la diffusion de la qualité des données, et d'un accompagnement efficace via des outils ergonomiques. La formation, l'animation, et la recherche sont des atouts pour diffuser et approfondir une culture de la qualité en lien avec l'opendata. D'autre part, les utilisateurs ont besoin d'outils d'aide au quotidien : saisir les métadonnées simplement, représenter la qualité de façon parlante, etc. Ce sont bien les usages qui ont été au centre des discussions : la connaissance de la qualité doit permettre avant tout une réutilisation pertinente des données.

Retrouvez les moments forts du séminaire sur Twitter, via le mot-clé QuaDoGeo.

 

ET LA SUITE ?

Sur la base de ces échanges, une feuille de route partenariale sera produite, et un groupe de travail national sera proposé. Cela vous intéresse ? Contactez-nous !

Rester également en contact en suivant l'actualité du sujet sur le site du Cerema.