6 août 2019
Essai d'accostage du "Cyrano de Bergerac" dans le port de Royan
SYNDICAT MIXTE PORTUAIRE ROYAN-BONNE ANSE
A la demande du port de Royan, le Cerema a livré en juin dernier un système de diffusion en temps réel des hauteurs de vagues et des vitesses de vent. Ce projet, porté par les élus locaux, permettra l’arrivée des navires de croisières remontant la Gironde jusqu’à Royan.

La loi encadrant très précisément les conditions de navigation des bateaux fluviaux (interdiction de sortir dans l'estuaire si la houle dépasse 1 mètre 50, et le vent 6 Beaufort, soit 39 à 49 km/heure), le Cerema a été sollicité pour accompagner la collectivité de Royan dans la mise en oeuvre d'un projet visant à l'amélioration de la navigation des navires de croisières remontant la Gironde. Pour ce faire, deux instruments de mesures ont été installés : un houlographe devant le port et un anémomètre positionnée sur la capitainerie. Les données récupérées par ces dispositifs sont traitées puis diffusées en temps réel sur un portail Internet à destination des navires fluviaux de croisières.

 

Un premier essai concluant

Un premier essai a été effectué en avril dernier avec l’arrivée du "Cyrano de Bergerac", un navire de croisière de 110 mètres de long, 140 passagers. L’ensemble des infrastructures portuaires permettant d’accueillir ces navires devraient être en place en fin d’année 2019. Il est attendu aux abords de Royan des navires jusqu’à 135 mètres de long.

 

Un travail d'étude et de développement

Les prestations du Cerema se sont déroulées en deux temps, avec :

  • une étude de faisabilité : étude du site, dimensionnement technique et financier des matériels (système principal et système de secours), localisation du houlographe et de l’anémomètre ;

  • le développement du logiciel d’analyse et de diffusion de la donnée, une assistance technique pour l’installation des matériels.