Risque sismique sur les structures de quai portuaires
Risque sismique sur les structures de quai portuaires
Objet de l'opération

Amenées à jouer un rôle important dans la gestion de crise, les infrastructures portuaires, enjeu économique majeur, ne sont cependant pas explicitement couvertes par la réglementation sismique nationale. Dans ce contexte, la méthode SisQuai développée dans le cadre d’un partenariat avec le Grand Port Maritime de Nantes St-Nazaire, vise ainsi à évaluer de manière simplifiée dans le cadre d’une analyse préliminaire à partir d’une feuille de calcul paramétrée, le risque sismique sur des structures de quai portuaires classiques de type dalle sur pieux ancrée latéralement par tirants.

Les besoins du client

Dans le cadre de la convention entre le Grand Port Maritime Nantes St-Nazaire (GPMNSN) et le Cerema, une étude méthodologique a été commandée à l’équipe spécialisée du Cerema Méditerranée, visant à évaluer de manière simplifiée, à partir d’une analyse paramétrique, la vulnérabilité sismique des structures portuaires classiques de type « dalles sur pieux ancrées latéralement par tirants ».

Cette commande s’inscrit dans un contexte d’évolution de la prise en compte des séismes dans les projets d’infrastructures suite à la publication de la nouvelle réglementation sismique nationale (nouveau zonage et nouveaux décrets et arrêtes) qui ne couvre cependant pas explicitement les installations portuaires, contrairement aux ponts ou aux bâtiments.

La réponse du Cerema

L’outil développé par le Cerema, baptisé SisQuai, repose sur l’évaluation des efforts sismiques dans les principaux éléments structuraux (pieux et tirants d’ancrage) sous l’effet des différentes composantes de l’action sismique (vibration horizontale, torsion, poussée des terres à l’arrière du quai...).

In fine, la méthode aboutit à une estimation du risque de rupture de ces différents éléments à partir d’un nombre de paramètres volontairement limité à saisir par l’utilisateur sur une feuille de calcul interactive paramétrée, permettant de traiter rapidement et avec un minimum de connaissances, un nombre important d’ouvrages. L’outil a été testé et calibré sur un exemple de quai « type » du Grand Port Maritime de Nantes St-Nazaire à partir d’un modèle 3D aux éléments finis, qui a permis de conclure à un niveau de précision de la méthode simplifiée de l’ordre de +/- 30 %, considéré comme tout-à-fait satisfaisant au regard des objectifs de l’outil.

Le client

Grand Port Maritime Nantes Sant-Nazaire (GPMNSN)
Direction des Territoires, des Infrastructures et de l'Environnement
Service Ingéniérie Maîtrise d'Oeuvre
Zone de l’étude : Grand Port Maritime NSN et régions du grand Ouest (3000 escales/an, 30 Millions de tonnes de marchandises, 2,7 Mds € valeur ajoutée, 25 000 emplois rattachés)

Le calendrier
2014 (6 mois)
Le montant
17 K€
Partenaires

Grand Port Maritime Nantes St-Nazaire
Polytech Marseille (stagiaire)

Pilote du projet

Cerema Méditerranée
Département Conception et Exploitation Durables des Infrastructures (DCEDI)
Division Ouvrages d’Art

Méthode SisQuai pour l’évaluation préliminaire du risque sismique sur les structures de quai portuaires courantes

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Prévention des risques ? N'hésitez pas à nous contacter.