27 mars 2019
Rive droite de l'estuaire de l'Authie à marée basse (62)
©Marie Caouissin
Du 19 au 21 mars 2019, le Cerema a organisé à Berck-sur-Mer (62) le troisième Workshop du projet Interreg 2 mers ENDURE (ENsuring DUne REsilience against Climate Change). Ce fut l’occasion pour les partenaires de mieux comprendre les problématiques françaises en matière de gestion des dunes et de visiter les sites expérimentaux.

Logo ENDURE

Le Cerema a co-organisé, avec le CPIE Val d’Authie (Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement), le troisième Workshop du projet Interreg 2 Mers Endure (ENsuring DUne REsilience against Climate Change). Ce projet européen, à l’échelle de trois ans (2018-2020), vise à développer les capacités des gestionnaires des espaces côtiers de la Manche et de la Mer du Nord à appréhender la manière dont les dunes peuvent être restaurées et consolidées, pour constituer un mode sans infrastructure lourde d'adaptation au changement climatique.

Trois jours sur le terrain pour suivre l’avancée du projet

Une personne prenant une plage en photo

Tous les partenaires (Cerema, CPIE, Norfolk County Council, University of Gent, Flanders Hydraulics Research, Hoogheemraadschap Holland Noorderkwatier) se sont retrouvés pendant trois jours à Berck-sur-Mer en région Hauts-de-France, du 19 au 21 mars 2019, pour faire l’état des lieux d’avancement du projet, présenter les travaux déjà réalisés, et se rendre compte sur le terrain des problématiques d’érosion de la dune en rive droite de l’Authie. La baie d’Authie est le site expérimental principal du projet.

les filets anti-érosion dans leur conteneur prêts à être poser

Ce site pilote va accueillir à la fin du mois de mars 2019 un nouveau système anti-érosion, fabriqué à partir de filets de pêche. Proposée par le Cerema, cette solution a pour objectif de retenir au sein de la structure des filets, les sédiments, et modifier ainsi la dynamique d’érosion en cours sur la rive droite de l’Authie.

Afin de mesurer les impacts de cette solution en test, des données topographiques seront acquises et l’équipe Cerema en fera les analyses.

Un guide à venir et un prochain workshop en 2019

 Rive droite de l'estuaire de l'Authie à marée basse

En outre, l’équipe Cerema contribue à l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques de gestion des dunes (à l’échelle européenne, un des livrables principaux pour le projet), avec apport de cas concrets d’étude de gestion des dunes (ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas) et de manière générale, des méthodes souples de gestion du littoral.

À l’issue de ces trois jours, les partenaires, satisfaits des avancées du projet regagnent leurs pays respectifs pour continuer les travaux.

L’année 2019 s’annonce riche et le prochain Workshop, dernière réunion avant le séminaire de clôture du projet aura lieu aux Pays-Bas.