7 février 2019
Intervention de Jacqueline Gourault
Vendredi 1er février, la ministre Jacqueline Gourault, en charge de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, est venue sur le site du Cerema à Lyon. A cette occasion, la convention cadre de partenariat entre le Cerema et le ministère a été signée : le Cerema sera présent à la fois auprès des partenaires nationaux et des collectivités dans le cadre du programme Action Cœur de Ville.

Pour la ministre Jacqueline Gourault, il faut "remettre de l'ingénierie d’État au cœur des territoires"

Intervention de Jacqueline Gourault
Intervention de Mme Jacqueline Gourault au Cerema le 1er février

Ce 1er février, Madame Jacqueline Gourault, ministre en charge de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a fait l’honneur aux équipes du Cerema de leur rendre visite sur le site de Bron.

Ce fut pour le Cerema l’occasion de présenter un aperçu de ses savoir-faire, notamment à destination des collectivités, dans des domaines tels que la mobilité, l’aménagement du territoire, le bâtiment, le numérique ou encore la transition énergétique et la participation citoyenne.

Jacqueline Gourault a pris un temps pour rappeler l’importance de l’ingénierie apportée par l’Etat aux territoires. La ministre a, bien sûr, évoqué la création prochaine de l’ANCT, l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires, avec laquelle le Cerema, qui dispose d’une implantation dans l’ensemble du territoire, travaillera via une convention.

"Les politiques publiques que l’État imagine, par exemple Cœur de Ville, doivent aussi s'appuyer sur des démarches locales. Il faut adapter les démarches aux territoires", a rappelé Jacqueline Gourault, qui a également apporté son soutien à la démarche de transformation du Cerema, en cours, pour développer sa collaboration avec les collectivités. Elle a souligné l' "amplitude" des compétences du Cerema, et leur intérêt par rapport au besoins des collectivités et de l'Etat. 

La présence forte du Cerema dans les territoires représente un atout important pour dialoguer avec les collectivités et les accompagner dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs politiques.

 

Signature de la convention-cadre Action Cœur de Ville

Logo Action Coeur de villeLe programme national Action Cœur de Ville a pour objectif de soutenir des villes moyennes dans leur stratégie de redynamisation. Lancé en mars 2018, il entre pleinement aujourd’hui dans sa phase opérationnelle après la signature par l’Etat des conventions-cadres dans l’ensemble des villes. Ce programme ambitieux permettra à 222 villes (ou binômes de villes) de taille moyenne de bénéficier d’un accompagnement via une convention de revitalisation sur cinq ans.

Le programme repose sur 5 axes structurants :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville,
  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré,
  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions,
  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine,
  • Fournir l’accès aux équipements et services publics.
Signature de la convention cadre
Signature de la convention-cadre du programme Action Coeur de Ville, par Pascal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires, Pierre Jarlier, président du Cerema, et Pascal Bertaud, directeur général du Cerema.

Le Cerema, implanté dans l’ensemble du territoire et doté d’une expertise reconnue dans des thématiques essentielles pour les collectivités telles que l’aménagement, l’urbanisme, la transition écologique, la mobilité, les risques naturels, les zones commerciales, le commerce en ville, est fortement mobilisé pour la réussite du programme "Action Cœur de Ville".

Cette convention-cadre signée le 1er février précise les missions qui lui sont confiées, reposant sur deux volets :

  • Soutien à l’animation nationale en appui au Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) : co-animation de groupes de travail thématiques, contributions aux dispositifs de diffusion et communication, à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) "Réinventons nos cœurs de ville", aux formations, aux évaluations…
  • Soutien direct aux collectivités dans leur projet "Action Cœur de Ville" : conseil amont, expertise technique, accompagnement des appels à projets locaux "Réinventons nos cœurs de ville"

Les travaux du Cerema ont déjà commencé sur plusieurs territoires :

  • Partenariat avec la Ville de Dieppe pour un appui à l’élaboration de son schéma directeur de déplacements, en intégrant en particulier les risques naturels et leurs conséquences, pour permettre à la ville de disposer d’une vision stratégique pour une mobilité viable durable et résiliente dans la ville ;
  • Appui à la Ville de Pontivy, pour définir une stratégie de mobilité dans le cœur de ville en complément d’actions d’aménagement des espaces publics, et pour le renouvellement urbain du site d’un ancien hôpital situé en zone inondable à l’interface du cœur de ville et du « poumon vert » de la collectivité ;
  • Partenariat avec la Ville de Saint-Malo, pour repenser la centralité de cette cité balnéaire dont le fort attrait touristique pèse sur le marché du logement.