27 juillet 2020
visualisation de cartofriches
"Cartofriches" est une application conçue pour recenser les friches (industrielles, commerciales, d’habitat…). Mise en ligne par le Cerema à la demande du ministère de la Transition écologique, elle a pour objectif d'aider les collectivités et l'ensemble des porteurs de projets à les réutiliser et ainsi réduire l’artificialisation des sols.

Cette nouvelle application, présentée en Conseil de défense écologique le 27 juillet 2020, s’inscrit dans l’objectif de zéro artificialisation nette, alors que près de 24.000 hectares de sols naturels et agricoles sont urbanisés chaque année. Les conséquences sont nombreuses, notamment en termes de biodiversité et d’adaptation des territoires au changement climatique.

 

Utiliser la connaissance locale des sites en friche

vue d'une fiche sur un site en fricheAfin de limiter l’étalement urbain, une solution est de développer des projets sur d’anciens sites industriels, ou d’autres espaces désaffectés. L’outil Cartofriches, développé par le Cerema pour le Ministère de la transition écologique, permet de visualiser sur une carte ces sites en friche à l’échelle nationale, et constitue un outil pour la prise de décision.

Il a vocation à être alimenté par des données nationales permettant un pré-recensement de sites potentiellement en friche, mais aussi et surtout par la connaissance locale (inventaires et observatoires locaux, études…).

La version beta actuellement en ligne utilise des données issues de BASIAS (Base de données des Anciens Sites Industriels et Activités de Services) et BASOL (une base de données sur les sites et sols potentiellement pollués appelant une action des pouvoirs publics) ainsi que de trois observatoires locaux (ceux des Directions départementales des territoires de la Marne et des Ardennes, et celui de l'Agence de développement et d'urbanisme du Grand Amiénois).

 

L'application évoluera en fonction des retours des utilisateurs

Cette application est actuellement en phase de test et le Cerema sollicite les retours d’expériences des utilisateurs (pour améliorer la qualité des données, intégrer de nouvelles données, améliorer l’ergonomie et les fonctionnalités…), et propose des partenariats avec les collectivités et structures souhaitant utiliser et contribuer au développement de CartoFriches.

La version tests comprend 1200 friches qualifiées issues d’observatoires locaux et des deux bases de données nationales, vérifiées par photointerpétation, et elle sera alimentée par de nouveaux sites quand les éléments de qualification seront disponibles.

Les friches apparaissent en fonction du choix de la source de données, et peuvent être renseignées en termes de localisation, de bâti, de propriétaires, de caractéristiques du sol, et sur le secteur urbanistique dans lequel elles se trouvent.

Il est possible de faire une recherche par filtres en fonction de certains paramètres comme le type d’activité ou le contexte urbain.

 

A partir des données de Cartofriches, il sera possible de développer des outils de conseil et d’accompagnement des collectivités et des porteurs de projets dans leurs démarches de réutilisation de friches.

A terme, l'objectif est aussi de permettre aux utilisateurs de contribuer en temps réel à la plateforme.

La démo de l'outil Cartofriches

Télécharger le communiqué de presse