23 juin 2023
Maisons détruites par l'ouragan en bord de mer
Cerema
Le projet de recherche Relev (REconstruction des territoires : LEViers pour anticiper les catastrophes naturelles) vise à mieux comprendre les stratégies de gestion de reconstruction post-catastrophe. Les livrables du projet, qui présentent les enseignements et recommandations issus du suivi de la reconstruction de l'île de Saint-Martin, sont publiés sur CeremaDoc.

Le projet Relev, financé par l'Agence Nationale de la Recherche et piloté par le Cerema, réunit cinq laboratoires pour composer une équipe de recherche pluridisciplinaire (ingénieurs en génie urbain et en génie civil, urbanistes, géographes, sociologues, psychologues).

 

L'objectif était de mieux comprendre les stratégies de gestion de la reconstruction post-catastrophe, pour en tirer les enseignements afin de favoriser un retour à la normale rapide et un réaménagement durable et plus résilient des territoires sinistrés.

 

Mieux comprendre les stratégies de gestion de la reconstruction post-catastrophe

maisons détruites après l'ouragan Irma
Dégâts à Saint-Martin suite à l'ouragan Irma - Cerema

Peu anticipée et complexe, la reconstruction post-catastrophe répond à un besoin collectif d'un relèvement rapide réclamé par les sinistrés. Le climat d’urgence de la reconstruction, par nature conflictuel, ne laisse aujourd'hui pas le temps à la construction d’un projet de reconstruction territorial plus résilient, et joue en faveur d’une reconstruction à l’identique. Introduire des transformations urbaines profondes est une tâche difficile en situation de routine quotidienne.

Le projet Relev s’appuie sur une approche interdisciplinaire en intégrant des compétences en risques naturels (géographie, géologie), aménagement/ vulnérabilités des territoires (urbanisme, architecture, génie urbain) et sciences humaines (psychologie, sociologie, économie, histoire), pour permettre d’améliorer la gestion de la reconstruction des territoires et des populations à la suite de catastrophes naturelles.

Le projet s'est concentré sur la reconstruction des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, à la suite du passage des ouragans Irma et Maria en septembre 2017, qui montre les difficultés à concilier les deux impératifs de "reconstruire plus vite" et de "reconstruire mieux".

Il est donc important d'anticiper cette phase de reconstruction.

 

retours d'expériences de Saint-Martin et Saint-Barthélemy 5 ans après Irma

projet RELEV vues satellite avant / après
Développement de l'urbanisation proche du rivage 

Le projet se concentre sur le relèvement en cours des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, suite aux ouragans Irma et Maria en septembre 2017.

Les méthodes et hypothèses de travail se fondent sur les enseignements tirés de territoires sinistrés qui ont partagé leurs expériences lors de précédents travaux de recherche. Le relèvement post-catastrophe d’un territoire peut être défini comme le processus qui répond au double objectif :

  • de court terme par lequel s’opère la restauration rapide du fonctionnement des services publics et des réseaux vitaux, comme l’alimentation en électricité et en eau potable ainsi que les télécommunications et les transports.
  • de long terme de reconstruction moins vulnérables des infrastructures endommagées, d’accompagnement des populations sinistrés et de capacité d’apprentissage et d’adaptation pour mieux préparer le territoire à de futures catastrophes.

Il s’agit, via des entretiens et par le dialogue, de capitaliser et de valoriser les expériences individuelles et collectives des acteurs qui gèrent et vivent au quotidien la reconstruction du territoire : élus, techniciens des collectivités, agents des services de l’états, entreprises, habitants.

 

Ce retour d’expérience s’est focalisé plus particulièrement sur :

 

  • La reconstruction physique des infrastructures endommagées (bâtiments, infrastructures et réseaux techniques),
  • Le redémarrage des activités du tourisme et des PME en incluant les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19,
  • Le relèvement humain du point de vue individuel et collectif (état de stress, solidarité, vie sociale, autonomie économique, habitat, etc.),
  • La réorganisation de la gouvernance locale.

Les enseignements du projet Relev documentent la gestion de la phase de reconstruction post-catastrophe à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, et soulignent la pertinence de planifier cette phase selon des modalités proches de celles déjà adoptées pour anticiper et préparer la gestion de crise. L’analyse interdisciplinaire a permis de mieux comprendre les liens de causalité entre la gouvernance de ces 2 îles, le relèvement psychosociologique des sinistrés, la reconstruction des infrastructures endommagées, la reprise des activités touristiques et l’histoire de l’urbanisation d’îles exposées aux risques naturels.

En amont de futures catastrophes, les enseignements du projet alimenteront également l’élaboration d’outils et de méthodes pour anticiper la gestion de la phase de reconstruction post-catastrophe. L’approche interdisciplinaire initiée dans le projet Relev nous incite à poursuivre cet effort de rapprochement et d’échange entre les disciplines à l’avenir, notamment sur des sujets mêlant enjeux environnementaux et sociétaux.

Paroles de cyclonés : les verbatims de l'enquête réalisée en avril 2019 par une équipe de sociologues et de psychologues auprès d'une quarantaine d'habitants de Saint-Martin, dans le cadre du projet de recherche RELEV.

 

Paroles de cyclonés

 

Les sujets qui ont été les plus développés en entretien sont :

  • couverture du pdfla reconstruction, jugée lente pour les équipements publics, une reconstruction complexe et de qualité disparate selon les moyens des propriétaires, la qualité des matériaux, la couverture des assurances. Une reconstruction critiquée, et qui peut produire des enseignements.
  • le vécu du passage d’Irma, toujours avec sang froid malgré la violence,
  • son anticipation, plutôt bonne en ce qui concerne les provisions, souvent sous estimée quant aux dégâts sur les bâtiments,
  • les impacts physiques, dus notamment à l’explosion de baies vitrées, au verre par terre, l’apparition de maladies, le nombre de morts.
  • les impacts psychologiques, très variables selon les personnes,
  • les dégâts matériels, immenses,
  • les secours applaudis même si ce n’était pas parfait, bien sûr, -
  • les aides attendues avec impatience, dont la distribution aurait pu être préparée en amont, 
  • comment chacun s’est reconstruit après Irma (ou pas).

Retrouvez les paroles des habitants dans cette synthèse ...

Les travaux interdisciplinaires portés dans le projet Relev ont permis d’aboutir à la rédaction de 4 livrets thématiques :

  • relèvement structurel,
  • relèvement humain,
  • relèvement des activités touristiques,
  • réorganisation de la gouvernance

Ces livrets proposent des recommandations à destinations des acteurs locaux (services de l’Etat, collectivité, acteurs socio-économiques, populations) et nationaux (administrations centrales, experts publics ou privés) afin d’améliorer la préparation et la gestion de la reconstruction post-catastrophe.

 

 

Retrouvez les livrets de restitution des enseignements

du projet RELEV sur CeremaDoc:

 

Les planches de synthèse des 4 livrets thématiques :

Synthèse générale des enseignements :

La synthèse

 

Relèvement des milieux :

Planche relèvement milieux bâtis

 

Relèvement humain :

relèvement humain

 

 

Relèvement de l'économie touristique :

Tourisme

 

Réorganisation de la gouvernance :

réorganisation de la gouvernance