22 juillet 2020
Logements adaptés pour les seniors. vue d'une allée entre des maisons
Adobestock
Le vieillissement de la population amène à repenser l'usage et la conception des bâtiments. Des solutions nouvelles permettant d'offrir des logements alternatifs à l'hébergement institutionnel ou au domicile émergent et se multiplient, aussi bien en ville que dans les espaces peu denses. Avec le PUCA, le Cerema a étudié plusieurs projets, et présente les démarches dans une série de fiches.

Afin de répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées, des solutions sont mises en oeuvre pour proposer une gamme de logements alternatifs au domicile ou à l'hébergement en institution, avec l'ambition de répondre au mode de vie des seniors, de s'adapter au vieillissement, et d'anticiper ou même prévenir les difficultés en lien avec une éventuelle perte d'autonomie.

Ce besoin va augmenter fortement d'ici 2060, et à ce moment d'après l'INSEE une personne sur trois aura plus de 60 ans. 

 

Anticiper les besoins à venir

personne agée en déambulateur dans une rue piétonne
D. Desaleux

Ce sont des solutions qui rassurent les habitants et leurs proches principalement parce qu’elles sécurisent les personnes qui vivent alors dans des locaux adaptés et davantage en adéquation avec leurs ressources financières. Mais aussi, ce sont des formes d’habitat où les séniors peuvent bénéficier à la fois de services, de différentes formes d’accompagnement et parfois d’activités ou d’animations collectives permettant notamment de se sentir moins seul. 

Combinant espaces communs et privatifs, intergénérationnels ou non, ce sont des petits collectifs à taille humaine, des habitats partagés, groupés, participatifs ou encore des colocations. Qu’elles soient privées ou publiques, ces initiatives multiformes sont riches d’enseignements et contribuent à repenser la conception et l’usage des bâtiments ainsi que la prise en compte de la personne pour qu’elle reste insérée pleinement dans la société, qu’elle que soit son âge et sa fragilité.

Compte tenu de la diversité et de l’importance des besoins à venir du fait de la longévité croissante, le Cerema et le PUCA, en concertation avec un certain nombre d’acteurs, ont souhaité apporter un éclairage sur un panel de ces solutions de logements alternatifs et les partager.

Le déploiement de ces solutions a vocation à étoffer une offre adaptée au vieillissement et à participer ainsi à la diversification de l’offre de logements sur un territoire.

 

Le logement, atout pour l'autonomie des personnes

Au sein d’un comité de pilotage [1] et d’un groupe de travail, nous avons pu échanger, partager nos connaissances et nos réflexions sur ce sujet éminemment d’actualité et capitaliser certaines de ces nombreuses initiatives que nous vous proposons dans les fiches ci-dessous.

Le 30 juin, le rapport de la mission sur l'habitat inclusif a été rendu au gouvernement. Intitulé "Demain, je pourrai choisir d’habiter avec vous!", il s’inscrit dans l’actualité du projet de loi “Grand âge et autonomie” qui devrait voir le jour à l’automne 2020 et propose des pistes d'action pour développer l’habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale.

Le 1er octobre 2020, le Puca et le Cerema organisent un webinaire sur ce sujet. Il sera axé sur les conditions de développement de ces différentes solutions tant sous l’angle de la nature du bâti, du modèle économique que de l’intensité de l’accompagnement des personnes.

 


[1] Les partenaires associés à l'élaboration de cette démarche, membres du comité de pilotage: Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Direction générale pour la cohésion sociale (DGCS), Union sociale de l’habitat (USH), Association SOLIHA, Réseau francophone des Villes Amies des Ainés (RFVAA), Réseau de recherche sur l’habitat LeRoy Merlin Source, Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA), Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (UNCCAS), Association Habitat et Humanisme, Association Les petits frères des pauvres...