31 janvier 2019
Route de campagne
Plusieurs spécialistes du Cerema seront présents aux Journées Techniques Routes 2019, qui auront lieu les 6 et 7 février à la Cité des Congrès de Nantes. Au programme: éclairage routier et pollutions lumineuse, matériaux recyclés, Aigle 3D, un outil de diagnostic de l'état des chaussées à grand rendement, et deux ateliers autour de la recherche et de l'innovation dans le domaine des infrastructures.

Logo des JTR 2019Les Journées Techniques Routes (JTR) sont l'occasion d'échanger sur les enjeux et innovations dans le domaine des infrastructures de transport, pour les acteurs français publics et privés : collectivités territoriales, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, entreprises de travaux, fournisseurs de produits et de service, bureaux d’étude, centres de recherche, écoles...

Le Cerema, expert en matière d'infrastructures, aussi bien au niveau de la normalisation, que de la conception ou de la gestion, sera présent à travers plusieurs interventions. Son directeur général Pascal Berteaud participera à l'ouverture des journées. 

 

Eclairage routier et urbain

Lors de la première session sur les éclairages routier et urbain, Pascal Verny présentera la doctrine, avant une table ronde au cours de laquelle Jean-François Bretaud abordera la question des pollutions lumineuses et de leur impact sur la biodiversité.

Le Cerema justement réalisé un guide, basé sur une étude bibliographique et un diagnostic de terrain, afin d'aider les gestionnaires à mieux prendre en compte la biodiversité lors des choix en matière d'éclairage urbain. Il s'agit de l'étude AUBE (Aménagement Urbain, Biodiversité, Eclairage), dont le rapport est disponible en ligne.

Matériaux innovants

La deuxième session sera consacrée aux matériaux innovants et vertueux dans le domaine des infrastructures. En 2015, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) a introduit de nouveaux objectifs en vue de favoriser le réemploi et le recyclage de matériaux et déchets lors de travaux routiers.

Par ailleurs, le Cerema étudie la qualité et la performance des matériaux recyclés. Il propose notamment une offre de service à destination des gestionnaires, afin d'utiliser des matériaux alternatifs en construction routière, en substitution des matériaux naturels. 

Il a aussi publié un guide sur l'acceptabilité environnementale de matériaux alternatifs en technique routière, portant sur les matériaux de déconstruction issus du BTP. Il précise aux acteurs produisant des matériaux de déconstruction les conditions dans lesquelles ils peuvent les recycler sans mettre en danger la santé humaine et sans nuire à l’environnement.

Au cours de cette session, Niès Boussiouf, chercheur au Cerema, présentera un procédé de retraitement des chaussées à forte teneur en Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), développé à travers le projet Recyclean. Le Cerema  testé ce procédé, développé par Eiffage, qui a remporté le prix du Comité Innovation Routes et Rues en 2015.

 

Auscultation et diagnostic des chaussées

AIgle 3D
Le camion instrumenté Aigle 3D - Cerema

Le Cerema développe des matériels et outils destinés à l'auscultation des chaussées. Sébastien Wassner présentera les grands principes et enjeux dans ce domaine, et Hervé Guiraud expliquera l'outil Aigle 3D, développé par le Cerema pour l'auscultation à grand rendement et non-destructive des chaussées.

Aigle 3D permet de numériser la route en 3D en s’intégrant dans la circulation, jusqu’à 130km/h de jour comme de nuit. Il mesure ainsi la géométrie de la route (pente, devers, rayon de courbure..), ainsi que les dégradations et signes de fatigue (fissures ouvertes ou pontées, arrachements, désenrobage, orniérage…).

Les données 3D sont ensuite traitées automatiquement et intégrées dans un Système d'Information Géolocalisé (SIG). Enfin, des indicateurs permettent d'accompagner l'aide à la décision pour programmer l'entretien. 

 

Avec le Conseil Départemental des Alpes Maritimes, Emmanuel Delaval du Cerema fera un point sur le projet GERESE (GEstion du REseau SEcondaire) et dressera un bilan des pratiques actuelles en matière de gestion des réseaux secondaires. Le projet GERESE a pour objectif de tester avec plusieurs départements la mise en place de méthodes de gestion de patrimoine innovantes adaptées aux réseaux secondaires, en utilisant et adaptant les dernières technologies et méthodes développées pour les réseaux structurants.

En fin de session, le guide sur les laitiers sidérurgiques du Cerema sera présenté.

Deux ateliers sur la recherche et l'innovation

Le Cerema contribuera aussi à l'animation des deux ateliers organisés le 7 février durant l'après-midi. 

Le premier aura pour objectif de partager des retours d'expériences sur les collaborations d'expertise et de recherche entre les pays francophones, notamment dans le cadre de l'Association mondiale de la route (AIPCR). 

Le second, intitulé "de l'innovation à l'usage, la place des démonstrateurs", sera l'occasion de rappeler les différents maillons de la chaîne de l'innovation et leur intégration dans un système global, en présentant les outils et les plateformes permettant de franchir les étapes de développement d'une innovation jusqu'à sa commercialisation. Un focus sera proposé sur le rôle des démonstrateurs et des Living labs dans la démonstration de l'innovation.