11 avril 2018
Distribution dans le cadre d'un circuit-court alimentaire à la gare de Lille
Joël Balcaen
Brewenn Metayer, doctorant au Cerema, présente, à mi-parcours, sa thèse intitulée "Circuits courts alimentaires : vers des organisations logistiques plus durables", dans une courte vidéo. Un travail portant sur les organisations logistiques des circuits-courts alimentaires, et les leviers qui favorisent l'émergence d'organisations plus performantes. L'objectif est d'améliorer l'accompagnement des acteurs locaux.
Recherche au Cerema

Actualité de l'Equipe projet de recherche ESPRIM : Perturbations et la Résilience des systèmes de Mobilité
Découvrez l'équipe, ses enjeux, ses membres, son actualité...  en consultant sa page

 


Depuis plusieurs années, les circuits courts alimentaires connaissent, une forme de vente directe du producteur au consommateur ou de vente avec un intermédiaire maximum, connaît un engouement. Ce mode commercialisation redynamise l’activité agricole et les producteurs en tirent profit. Cependant, l’intégration à un circuit court bouleverse l’organisation du travail puisque le producteur se retrouve à gérer la commercialisation et la logistique, contrairement aux circuits longs.

Dès lors, chaque acteur (producteurs, associations de producteurs, etc.) conçoit sa propre organisation de la logistique, si bien qu’une diversité d’organisations existe ; mais toutes n’offrent pas les mêmes performances. Le but consiste alors à savoir comment cette diversité est possible et quels sont les facteurs qui tendent à faire émerger un type d’organisation, plutôt qu’un autre moins performant.

A partir d’une approche mêlant économie industrielle et sciences régionales, la thèse poursuit deux objectifs:

  • L'émergence d'une diversité d'organisations liée aux différentes conceptions des performances de la logistique, de la part des acteurs engagés dans les circuits courts.
  • L'influence des facteurs physiques sur cette diversité: les caractéristiques liées à la production, aux exigences des débouchés, et au territoire, diffèrent d’un cas à l'autre et jouent un rôle sur la construction de l’organisation logistique.

Après avoir identifié des organisations logistiques types en circuit court, une analyse multifactorielle doit permettre de déterminer quels facteurs influent véritablement sur leur diversité. L’analyse de ces facteurs amènera à comprendre quels sont les leviers à l’origine de l’émergence des organisations les plus performantes. Ces nouvelles connaissances permettront au Cerema d’améliorer l’accompagnement des acteurs territoriaux dans la mise en place de solutions logistiques, pour pérenniser les circuits courts alimentaires.

Présentation de sa thèse par Brewenn Metayer


Recherche au Cerema

Actualité de l'Equipe projet de recherche ESPRIM : Perturbations et la Résilience des systèmes de Mobilité
Découvrez l'équipe, ses enjeux, ses membres, son actualité...  en consultant sa page

 


Dans le dossier Ma thèse au Cerema