23 septembre 2019
Exemple de caractérisations dans l'observatoire du MaaS
Le MaaS - pour "Mobility-as-a-Service", ou encore "Mobilité servicielle" - est difficile à définir de façon précise. Il s'agit plus d'une direction vers laquelle les services d'assistance au déplacement tendent. Pour caractériser le niveau d'avancement vers le MaaS des différents systèmes, le Cerema a mis au point un observatoire où chacun est décrit avec ses fonctionnalités et caractéristiques.

Il n’existe pas de définition unanime du MaaS, mais on considère généralement qu’il s’agit d’un système intégré proposant information, réservation, achat et validation, pour un panel de services de mobilité le plus étendu possible, avec un compte unique où l’usager définit une fois pour toutes son profil, ses préférences et où il peut gérer ses achats et abonnements pour l’ensemble des modes.

En France, les systèmes d'information multimodale classiques évoluent petit à petit pour viser cette mobilité servicielle, multimodale et sans couture.

L'observatoire du MaaS vise à décrire précisément le service proposé par chacun, permettant ensuite des comparaisons ou des analyses sur les évolutions fonctionnelles.

Cet observatoire est initié par le Cerema, mais devrait être animé avec d'autres partenaires, notamment le Gart.

Le contenu de cet observatoire (la description précise de chaque système) est disponible depuis novembre 2020 ici, avec un contenu modifiable sur Passim.info.

Plus de détails sur l'observatoire dans l'article paru dans le n°243 de la revue TEC (octobre 2019), disponible grâce au lien suivant :