13 avril 2021
Mobilité cycliste piéton voiture
Mathias GENT
Découvrez l’outil que constitue le Plan de mobilité simplifié, à travers ses grands principes et avec l’exemple d’un territoire dont la démarche est en cours.

Planifier les mobilités permet à l’Autorité organisatrice de la Mobilité et aux acteurs d’un territoire de construire ensemble leur projet de mobilité. Ils se dotent ainsi d’un outil qui servira de base à la mobilité de demain, plus durable et plus solidaire.

La loi d’Orientation des Mobilités a fait évoluer les outils de planification en vigueur, et a institué le Plan de Mobilité simplifié. Il s’agit d’un outil simple et agile pour les territoires moins denses que les grandes agglomérations, tels que les villes moyennes et les territoires ruraux. Il intègre l’ancien Plan de mobilité rurale.

Le cadre juridique du plan de mobilité simplifié est volontairement limité afin de permettre une souplesse dans sa déclinaison et une grande adaptabilité aux enjeux de chaque territoire. Il s’appuie sur leur capacité à innover, fédérer, concerter et créer des synergies entre la politique de mobilité et les autres politiques publiques, telles que l’urbanisme, l’environnement, la santé ou la politique sociale.

L’Ademe Grand-Est, dans le cadre du Réseau Mobilité Grand Est* a organisé un webinaire le 11 mars 2021 pour permettre de se familiariser avec cet outil, en l’abordant sous deux angles :

  • les éléments essentiels du Plan de Mobilité Simplifié, présentés par le Cerema ;
  • un témoignage d’un territoire, la communauté de communes Cœur de Beauce (Eure-et-Loir), dont le Plan de Mobilité Simplifié est en cours de finalisation.

 

Vidéo du webinaire "Le plan de mobilité simplifié"

Le Plan de Mobilité simplifié a fait l’objet d’une fiche accessible en ligne et d’un guide détaillé dont la parution est envisagée au cours du 1er semestre 2021.

*Issu d’un partenariat entre l’ADEME, la DREAL, la Région, et animé par Alternatives Carbone