3 septembre 2019
innovation ampoule sur route
Huit lauréats ont été retenus parmi les onze propositions de l'appel à projets d'innovation "Routes et rues" 2019. Le Cerema, en tant que membre du réseau scientifique et technique du ministère, a contribué au suivi des différentes expérimentations.

L’appel à projets d'innovation « Routes et Rues » a retenu pour l'année 2019 les quatre thèmes suivants :

  • Construction et entretien du patrimoine Routes et Rues
  • Préservation et modernisation des ouvrages d’art existants
  • Usage et gestion optimisés des infrastructures de transport en milieux urbains et inter-urbains, outils et équipements pour des systèmes de transports intelligents
  • Préservation de la biodiversité et de la qualité des eaux

Sur avis du Comité d’Innovation Routes et Rues, la Directrice des infrastructures de transport, Sandrine Chinzi, a retenu huit lauréats, pour leur caractère innovant et leur intérêt potentiel, parmi les onze propositions reçues :

 

PRFC - Réparation ou renforcement des ponts par précontrainte en polymères renforcés de fibres de carbone

Par EIFFAGE Génie Civil

Réparation PRFC
Réparation PRFC - Sika

Ce procédé innovant consiste à remplacer les câbles de précontrainte additionnelle en acier par des bandes en polymère renforcé de fibres de carbone (PRFC) pour réparer ou renforcer des ponts. La fibre de carbone est proposée pour améliorer la durabilité de la précontrainte par rapport aux systèmes classiquement utilisés aujourd'hui.

Ce système a été utilisé lors de la réparation du pont de Pontcharra-sur-Turdine, dont le contrôle et le suivi ont été réalisés par le Cerema.

 

XTREE - Construction de structure horizontale par impression 3D appliquée au BFUP

Par FREYSSINET

Le projet vise à développer la construction de coques en bétons fibrés à ultra hautes performances (BFUP) par impression 3D en usine. Ces coques formeront des voussoirs assemblés sur chantier par précontrainte post-tension.

 

Diagnostic continu de chaussée avec IA

Par VAISALA SAS

Vaisala propose de mettre en oeuvre une technologie faisant appel à l'intelligence artificielle afin d'améliorer le suivi et l'inspection des infrastructures routières, mais aussi la performance des actions de maintenance préventive notamment en anticipant et en facilitant leur programmation. Le concept consiste à mettre au point une méthode permettant de collecter des images géolocalisées du réseau routier à l'aide d'outils facilement disponibles et peu coûteux tel qu'un smartphone.

Le système applique pour cela de l'intelligence artificielle (IA) pour obtenir des données fiables et précises sur l'état de la chaussée.

 

Freshair

Par SHELL Bitumen

infographie du bitume shell
Crédit: Shell Bitumen

Le produit Shell Bitumen FreshAir est un mélange prêt à l'emploi de bitume et d'un additif actif qui entend contribuer activement à la réduction des émissions de gaz et particules liées à l'utilisation de bitumes. L'additif Shell BituFresh agit chimiquement sur les composés à la source de ces émissions en limitant leur libération dans l'atmosphère. Il réduit aussi les odeurs du bitume.

Cette technologie innovante a été confirmée au cours d’essais en partenariat avec des entreprises routières et des experts en qualité de l’air dans plusieurs pays à travers le monde, dont la France. Elle permet de réduire en moyenne de 40 % les gaz et les particules fines produits lors de la production et l’application des enrobés.

 

OLIKROM - Luminokrom Vision marquage photoluminescent

Par EIFFAGE

La peinture routière photoluminescente LuminoKrom® capte et stocke la lumière du soleil ou celle des phares et la restitue la nuit. Pour ce faire, la peinture contient des pigments innovants et durables dont la particularité est d'émettre de la lumière sans source d'alimentation électrique.

Cette performance a été rendue possible grâce au programme d'innovation I-STREET coordonné par le groupe Eiffage et lauréat de l'appel à projets "Route du futur" soutenu par l'ADEME et les programmes d'investissements d'avenir.

La 1ère expérimentation "grandeur nature" est menée sur une piste cyclable de 2km à Pessac, en Gironde – tout près des bureaux d’OliKrom – grâce à Bordeaux Métropole, gestionnaire du réseau cyclable de l’agglomération bordelaise.

 

Éclairage BOP

Par PLEP France

vue d'une rue éclairée avec le systeme PLEP
Eclairage extérieur - PLEP France

BOP combine l'expérience et les avantages des diodes électroluminescentes avec l'éclairage conventionnel. Il entend réduire la consommation d'électricité par rapport aux systèmes d'éclairage existants sans avoir recours aux matériaux dangereux tels que le plomb et le mercure.

Parmi les caractéristiques proposées, on y trouve : une température de couleur que se rapproche de l'éclairage naturel, au lever et au coucher du soleil ; un pourcentage très élevé d'IRC (cet haut indice de reproduction de couleurs renvoie plus d'informations chromatiques permettant de diminuer la quantité de lumière) ; une grande efficacité énergétique ; des économies d'énergie ; une sécurité visuelle maximale (sa composition sans filtre externe offre une durabilité maximale et la meilleure, en comparaison avec d'autres technologies existantes).

Le système BOP est adapté à l'éclairage intérieur (bureaux, hangars...) comme extérieur (rues, installations sportives...).

 

Enrobé Recyclé Végétal

Par EIFFAGE

L'"Enrobé Recyclé Végétal" est un produit pour un usage en technique de couche de chaussée, qui permet de recycler le bitume sur place et de le mélanger à du liant végétal issu des pins, dans le cadre de la réfection des routes. Ce produit doit permettre de réduire l'impact environnemental en s'appuyant sur 4 leviers : le recyclage par l'emploi d'agrégats d'enrobés, l'abaissement de la température de fabrication, la substitution du bitume par un liant bio-sourcé et la promotion des circuits courts en utilisant les ressources locales.

Le procédé a été testé sur une route départementale de Gironde.

 

Skinway - Enrobé d’entretien pour les routes dégradées

Par EIFFAGE

L’enrobé SKINWAY est conçu pour l'entretien innovant des routes dégradées et déformées. Il s’inscrit dans une logique de développement d’alternatives « à chaud » sans doute plus faciles à formuler et également plus robustes au jeune âge que les techniques à l’émulsion, notamment sur des trafics plus élevés. Ce produit offre une alternative aux techniques connues en froid, intéressantes sur les chaussées souples à forts trafics (T3).