5 juillet 2018
Expérimentations place Victor et Hélène Basch
Comment faciliter les traversées piétonnes pour les personnes déficientes visuelles ? Comment améliorer leur sécurité et autonomie, lorsque les traversées sont longues, en biais... ? Quels dispositifs tactiles de guidage sont efficaces pour ces personnes, tout en étant sûrs et confortables pour l'ensemble des usagers ?
Le Cerema et la ville de Paris ont conduit en partenariat différents tests et expérimentations, dont une en conditions réelles avec l'aménagement de trois traversées, en mettant à contribution experts, industriels et en impliquant les associations d'usagers.

En 2016, 8 produits tactiles ont été testés sur une chaussée non ouverte à la circulation

Après avoir lancé un appel à candidatures auprès de fabricants volontaires pour tester leurs produits, le Cerema et la ville de Paris ont sélectionné 8 produits tactiles différents. Ces produits ont été installés sur une chaussée fermée à la circulation (rue Louise Bourgeois, Paris 13e), sur 8 traversées piétonnes en biais.

Pendant 4 jours de tests en septembre 2016, l'équipe projet a observé et évalué les pratiques de 47 testeurs (20 personnes déficientes visuelles, des personnes ayant un handicap moteur, auditif ou mental, des usagers piétons, des cyclistes, des motos, etc.). A partir des enregistrements vidéos et audios et des interviews qu’elles ont réalisés, les équipes du Cerema ont procédé à l’analyse du ressenti des testeurs, de l’efficacité des produits et de la mise en œuvre.

Cette évaluation a fait l’objet d’un rapport d'étude (cf. lien de téléchargement) que le Cerema, aux côtés de la ville de Paris, a présenté en mars 2017 lors de réunions de restitution auprès des associations d’usagers et des fabricants.

En 2017, 3 traversées piétonnes avec « dispositifs tactiles » ont été aménagées et évaluées

Les 3 dispositifs sélectionnés à l'issue des tests de 2016 ont été installés au niveau de la place Victor et Hélène Basch (Paris 14e) en juin 2017. Les équipes du Cerema ont mené des expérimentations avec des panels de testeurs, dont 41 personnes déficientes visuelles. Elles ont réalisé d'autres campagnes ponctuelles d’observations, en interrogeant au total plus de 200 piétons. Une étude acoustique des dispositifs, ainsi qu'une mesure de l'indice de confort pour les cyclistes (outil Vél'audit), menées par le Cerema, complètent ces investigations.

Cette deuxième phase d'expérimentation a fait l'objet d'un rapport d'étude (cf. lien de téléchargement) et les résultats obtenus ont été présentés aux associations d'usagers et aux fabricants en mai 2018.

Des résultats encourageants

A l'issue de ces deux années de tests et d'études, il a été possible de définir les caractéristiques du dispositif tactile de guidage répondant le mieux aux attentes de cette expérimentation.

Le profil géométrique du produit ayant des motifs tactiles carrés avec bords chanfreinés a donné les meilleurs résultats. Il est facilement détectable par les personnes déficientes visuelles et leur permet un guidage efficace pendant leur traversée, tout en étant confortable pour les autres usagers.

Dans un contexte urbain avec un trafic dense, il ne crée pas de gêne sonore supplémentaire pour les riverains. Enfin, son taux d'usure paraît acceptable, même si une expérimentation plus longue permettrait d'affiner l'appréciation de ce critère.

Ces résultats pourront nourrir les projets de déploiement de ce type de dispositif, et alimenter les chantiers de normalisation touchant aux domaines de l'accessibilité et de l'aménagement de la voirie.