15 janvier 2020
Logo ventil'acteurs
R. Jobert
Afin d'améliorer la qualité des systèmes de ventilation mécanique dans les logements, le projet Ventil Acteurs vise à co-construire un plan d'actions avec les professionnels du secteur. Pour cela un questionnaire portant sur les principaux éléments d'amélioration est envoyé aux professionnels du bâtiment intervenant sur la ventilation.

Le renouvellement efficace et maîtrisé de l’air à l’intérieur des bâtiments est un enjeu essentiel pour garantir le confort des occupants. Les systèmes de ventilation mécanique actuels sont capables d’atteindre les objectifs voulus, mais de nombreux retours terrains révèlent un manque d’attention porté à la ventilation aux différentes étapes de conception, installation, utilisation et maintenance.

 

Des actions concrètes pour améliorer les systèmes de ventilation mécanique

L’enjeu principal du projet VENTIL’acteurs, porté par le Cerema, est de mobiliser l’ensemble des acteurs du bâtiment intervenant dans la qualité des systèmes de ventilation afin de proposer un plan d’actions concrètes destinées à éliminer les dysfonctionnements constatés sur les installations de ventilation mécanique.

Pour initier cette mobilisation et recueillir les avis et recommandations des professionnels du bâtiment, le Cerema a réalisé une première enquête en ligne en 2018. Cette enquête portait sur toutes les étapes, de la réglementation à la maintenance des systèmes, et sur tous les composants de l’installation de ventilation. 

Les résultats de ce questionnaire ont permis de disposer d’un aperçu des problèmes rencontrés par les professionnels du secteur, ainsi que des propositions d’axes d’amélioration. Ces éléments doivent contribuer à l’élaboration d’un véritable plan d’actions visant à rendre les installations de ventilation plus fiables et mieux prises en compte, en particulier dans les bâtiments résidentiels.

Les résultats sont disponibles dans le rapport du Cerema disponible en bas de cet article, qui revient sur les enjeux, les difficultés rencontrées et les propositions d'actions concrètes pour résoudre les dysfonctionnements récurrents des systèmes de ventilation mécanique dans les logements. Ces résultats seront approfondis dans le nouveau questionnaire lancé en janvier 2020 (voir encadré).

logo ventil acteursLa première enquête avait mis en évidence trois facteurs considérés comme prioritaires et décisifs par la profession, pour améliorer la qualité des installations de ventilation dans les logements neufs :

  • La formation initiale et continue des acteurs ;
  • L'autocontrôle et les essais de mise en service ;
  • La vérification de la conformité technico-réglementaire.

 

La ventilation pour améliorer la qualité de l'air intérieur

Cette enquête conforte le point de vue que la ventilation doit être avant tout perçue comme un moyen de maintenir une bonne qualité d’air intérieur. Les enjeux énergétiques de la ventilation sont jugés secondaires par l'ensemble des professionnels.

Le constat produit par les contrôles d'application du règlement de la construction qu'un système installé sur deux n'est pas conforme ou ne fonctionne pas correctement est très largement partagé. Cette situation est considérée comme représentative de la réalité pour près de la moitié des répondants (48,4% des répondants). Les autres répondants ont tendance à trouver la situation pire (38,6%) voire bien pire (9,8%).

Les réponses aux questions ouvertes sur les difficultés rencontrées et suggestions pour y remédier se sont révélées particulièrement riches. Elles ont été reproduites intégralement sous le sceau de l'anonymat.

 

schéma des acteurs de la ventilation

 

Un questionnaire en vue d'établir un plan d'actions

L'objectif à travers cette démarche est de fédérer les initiatives et bâtir collectivement un plan d’actions permettant de résoudre les dysfonctionnements récurrents des systèmes de ventilation, en particulier dans les bâtiments résidentiels. 

Afin d'approfondir les 3 facteurs cités comme prioritaires et décisifs par la profession, le Cerema a réalisé 3 questionnaires, chacun dédié à une thématique phare afin de recueillir le maximum d'avis et de propositions d’actions.

Cette nouvelle enquête s'adresse à l'ensemble des professionnels du bâtiment qui agissent ou interagissent au sein du secteur de la ventilation des logements.