14 mars 2018
Rue inondée par l'Artolie
Didier Felts
Le projet scientifique « i-Nondations » vise à mieux connaître les phénomènes des crues rapides afin d’améliorer la prévention des risques et la résilience des territoires. Lancé les 5 et 6 février 2018 pour trois ans, ce projet mobilise une communauté d’acteurs pluridisciplinaires et s’appuie sur différentes expertises : l’analyse d’images satellitaires, l’hydrologie et l’hydraulique, la gestion de crise et l’ingénierie informatique.

Une méthode fondée sur la mise en commun de savoirs-faire

Financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), le projet s’appuie sur des outils issues des technologies du satellitaire, de disciplines informatiques pour des développements de boucles Mape-K afin de tester les effets de prises de décision sur le court et long terme. Ils permettront de tester les différents scénarios et les actions de crise, de rejouer et d’analyser des situations passées.Logo de l'ANR

Un consortium pluridisciplinaire

Le groupe projet est composé d’équipes de recherche, d’innovation et de terrain. L’objectif est de croiser les champs d’expertise (sciences sociales, intelligence artificielle, risques) et d’obtenir des résultats optimums. Ce groupe est composé :

  • du laboratoire d’informatique de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), chef de file du consortium,

  • des 2 établissements à vocation nationale : l’'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA) et le Cerema,

  • des 2 services opérationnels public et privé : le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Garonne (SDIS 31) et Enedis, le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité.

 

L’expertise du Cerema

Logo e-floodingLe Cerema apporte son expertise sur la connaissance du risque inondation et sur l’exploitation d’images satellites pour l’observation du territoire dans les différentes phases de la crise.

L’enjeu est également d’obtenir à terme un référentiel d’éléments afin d’apprécier et de prévoir les dommages occasionnés sur les infrastructures routières et de transport d’électricité.


référence du projet : ANR-17-CE39-0011

Pilote Cerema du projet et référent pour la thématique applications satellitaires : Christelle Bosc DALETT-SCGSI

Référents pour les thématiques vulnérabilité et gestion de crise : Didier Felts et aléa crues rapides : Rémy Gasset