11 juillet 2019
photo réseau Rues
Les 05, 06 et 07 juin 2019, la France accueillait la 14ème rencontre du réseau RUES. Organisée par le Cerema sur l’agglomération bordelaise, celle-ci a permis de partager entre pays francophones membres, les bonnes pratiques en matière d’aménagement, de réglementation, de gouvernance, d’actions de communication et de sensibilisation, visant à produire des espaces publics plus conviviaux et plus sûrs. L'occasion aussi de rencontrer les élus et les services techniques des deux villes d’accueil, pour échanger avec eux sur les politiques engagées en matière de développement des mobilités actives.

Le Réseau RUES : pour une mobilité conviviale et sûre

xCréé en 2006, le réseau RUES, est un réseau d'échanges francophones entre experts en mobilité urbaine, conviviale et sûre. Il est composé de membres belges, français, luxembourgeois, québécois et suisses. Depuis 2017, il compte également un correspondant italien à Turin, dans le Piémont.

Pluriel dans sa composition, il regroupe en son sein à la fois des organismes gouvernementaux, des associations, des centres de recherches ou encore des bureaux d'études.

Sa composition est la suivante :

 

Belgique :

Institut Vias (anciennement IBSR Institut belge de la sécurité routière) / Direction Stratégie de Bruxelles Mobilité / Bureau DEMETER de l'Université de Liège / CRR Centre de Recherches routières

France

CEREMA Territoires et Villes / Rue de l’Avenir France

Italie

Association Laboratorio Qualità Urbana e Partecipazione

Québec

Ministère des transports / Fondation Rues Principales / Vélo Québec

Luxembourg

Association Sécurité routière

Suisse

Rue de l'Avenir Suisse / Association transports et environnement / Mobilité piétonne

Les membres fondateurs du réseau RUES sont : Rue de l'Avenir Suisse, Rue de l'Avenir France, le CEREMA et l’IBSR.

 

Partager, confronter, impulser

Il se réunit chaque année pour partager entre pays membres les bonnes pratiques en matière de mobilité et aménagement durables de la voirie et des espaces publics (doctrines techniques, réglementation, gouvernance, communication-sensibilisation,…), confronter les évolutions et avancées, étudier la possibilité de transposer les innovations.

Influenceur d’évolutions, il a par exemple contribué à l’intégration de la « zone de rencontre » dans les réglementations et boites à outils d’aménagement des pays francophones membres du réseau.

Panneaux ZR

 

Échanger avec des territoires

Ces réunions sont aussi l'occasion de rencontrer les élus et les services techniques des villes d’accueil pour échanger avec eux et prendre connaissance des politiques portées et des aménagements ou projets intéressants.
Ci-après la liste des villes d’accueil depuis la création du réseau.

2006 : Lyon / 2007 : Bruxelles /  2008 : Berne, Bienne et Köniz / 2009 : Nantes et Lorient / 2010 : Louvain-la-Neuve et Malines / 2011 : Luxembourg et Metz /  2012 : Besançon - 2013 : Grand Zurich / 2014 : Liège et Maastricht (NL)  / 2015 : Paris / 2016 : Bruxelles et Hasselt / 2017: Bâle / 2018 : Luxembourg et Bertrange / 2019 : Bordeaux et Bègles

Pour plus d’information sur le réseau RUES, voir la page dédiée sur le site Rue de l’Avenir - Suisse (en cours de restructuration).

 

Échanges avec Bordeaux Métropole et Bègles

Bordeaux Métropole

Le réseau a été accueilli par Mme Brigitte Terraza, vice-présidente de Bordeaux Métropole, en charge des mobilités alternatives. Florent Coignac (chef du centre "Vélos et Piétons" à la Direction Générale Mobilités), Anne Sinagra (responsable de projets "Espace public" à la Direction d'Appui aux Territoires) et Erika Lay (responsable du service Aménagement urbain au Pôle Territorial de Bordeaux), ont exposé les politiques de développement des mobilités actives et d’aménagement des espaces publics (projets phares existants et en projet).

Quelques zooms :

  • Le plan vélo métropolitain 2017-2020 vise l’atteinte d’une part modale vélo de 15 %. Budget programmé : 70 M€ sur 4 ans. Cf. diaporama «  Politiques de Bordeaux Métropole en faveur des modes actifs », au bas du présent article.

  • Un projet emblématique : « Le pont de Pierre » . Axe majeur reliant les deux rives de la Garonne, celui-ci a été, après expérimentation,  réservé à la circulation des vélos, des piétons et des transports en commun (bus et tramway). Le succès est flagrant : de l'ordre de 18 000 utilisations quotidiennes en vélo ou à pied les jours ouvrés (chiffres juin 2018). 11% des cyclistes et 13% des piétons sont d'anciens automobilistes. En savoir plus sur l'expérimentation et les résultats.

x
  • Un aménagement central des quais : le miroir d'eau (3450 m²). Espace public très fréquenté par les habitants et par les touristes. En alternance : pellicule d’eau formant miroir, ou, ambiance brouillard

x
  • Des espaces requalifiés, des zones à circulation apaisée

xx
  • Des services, des actions de sensibilisation

x

 

Ville de Bègles

xLe réseau a échangé avec M. Clément Rossignol Puech, Maire de Bègles, sur la décision de généraliser la limitation de vitesse à 30 km/h à toutes les rues de la commune (mise en œuvre effective de la mesure le 08/07/2019). Des études vont être menées (par Bordeaux Métropole en lien avec le Cerema) pour vérifier l’efficacité de la mesure. Les résultats seront connus dans 1 an. Plus d’infos sur le site de la commune et sur le site de Bordeaux Métropole. Vidéo sur CNEWS

 

 

xM. Jean Etienne Surveille-Bazeille, adjoint à l’urbanisme, a quant à lui présenté en détail la politique d’urbanisme de Bègles et l’aménagement du quartier des Sécheries. Une visite a été réalisé en compagnie de Paul Trouillot, paysagiste de l’équipe de maîtrise d’œuvre.

Projet urbain singulier et innovant, le quartier des Sècheries est conçu comme un « Parc habité » où îlots bâtis et nature s’imbriquent. Les voies principales du quartier sont classées en zone de rencontre. Les riverains peuvent s'approcher de leur habitation mais le stationnement est regroupé dans un parking unique construit sur 3 niveaux. Des venelles mènent aux pieds des logements. Chaque îlot bâti est libre d’accès, aucune clôture n’est tolérée. De nombreux espaces publics et lieux d’animation permettent aux habitants mais aussi aux promeneurs de séjourner  : flânerie, rencontre, jeux, jardinage, pique-nique, repos sont possibles. En savoir plus.

 

x

 

 

actualités des délégations

L’intégralité du contenu des séances de travail n’est pas livrée ici. Seuls quelques sujets sont présentés, reflets de la diversité des thématiques abordées.

BELGIQUE

  • Évolutions récentes (31/5/2019) du code de la route en faveur des piétons et cyclistes. Ex : possibilité de feu vert intégral (dans toutes les directions) pour les piétons et les cyclistes ; obligation pour le piéton d'emprunter un passage piéton ramenée de 30 m à 20 m ; circulation autorisée sur le trottoir du jeune cycliste jusqu'à 10 ans (au lieu de 9 ans).

  • Bruxelles Capitale : nouveau Plan Régional de Mobilité. Porté par Bruxelles Mobilité, il vise à définir les stratégies à déployer en matière de mobilité d’ici 2030. Ce plan a été approuvé par le gouvernement en avril 2019. L’enquête publique aura lieu du 17 juin au 17 octobre 2019

  • Vademecum « Piétons » en Région de Bruxelles-Capitale. Différents cahiers existent : Revêtements des aménagements piétons ; L'éclairage des aménagements piétons ; Cahier de l'accessibilité piétonne ; Méthodes de comptages piétons dans l’espace public.

  • Piétons – Région Bruxelles Capitale : rédaction en cours d'une charte commune sur les revêtements piétons + développement d'un équipement destiné à recueillir des données permettant de mesurer leur qualité d'usage. Étude en cours sur les gênes au cheminement piéton dans les rues commerçantes. Poursuite de la réflexion sur les dispositifs de séparation piétons/cyclistes

  • Vélos – Région Bruxelles Capitale :

  • Étude lancée sur les speed pedelec (vélos électriques qui peuvent atteindre la vitesse de 45 km/)

  • Micromobilités : Ordonnance 2018 ; Essai de zones à stationnement interdit et de « drop zones » ; Enquête trottinettes (comportements, usagers,…) en cours

  • Campagne « Marie Chaussée ». Avec Marie-Chaussée, pdg de la route, découvrez avec humour les subtilités de la sécurité routière à Bruxelles

  • Aménagements : Le plan régional de mobilité Good Move comprend la mise en place de huit « magistrales » piétonnes ; Nouveau visage de la place Dumon à Stockel ; Réaménagement de la place Reine Astrid à Jette, dite « Place du Miroir » ; Rénovation du Parvis Saint Gilles à Bruxelles ; Réaménagement des boulevards du centre de Bruxelles https://centreville.bruxelles.be/projets/boulevards-du-centre; la nouvelle place Jourdan à Etterbeek ; …

x

 

FRANCE

x

 

ITALIE

  • Code de la route : dernières modifications en cours (sévérité accrue des amendes, circulation des petits engins de déplacements personnels motorisés, rue scolaire, …)

  • Zones résidentielles : règles et exemples de réalisations (Gênes, Sienne, Frioul)

  • Mobilité durable : Programme expérimental national de mobilité durable domicile-école et domicile-travail ; Plans participatifs mobilité scolaire durable dans les villes autour de Turin

  • Regard sur la ville : étude sur le point de vue des femmes sur l’espace public à travers la marche et le théâtre

  • Véhicules autonomes : étude de l’École Polytechnique de Turin sur les futurs possibles, désirés ou craints quant à l’introduction de ces véhicules

  • Turin : Appel à projets de végétalisation des espaces publics ; de nouvelles zones 30

  • Laboratorio Qualità Urbana e Partecipazione (LAQUP – Turin) : Étude sur l'espace public aux abords des écoles. Faire prendre conscience aux parents que c'est un espace très mal organisé et aménagé. Capitaliser sur les bonnes pratiques dans différents pays. Une journée d'étude a eu lieu sur le droit de l'enfant à la ville (janvier 2019). Une autre aura lieu sur les rues aux abords des écoles (janvier 2020)

x

LUXEMBOURG

  • Le 13 mai 2019, le ministre de la Mobilité et des Travaux publics a présenté le nouveau plan d'action sécurité routière pour la période 2019 à 2023. Le plan d'action comporte 11 défis et présente un catalogue de 31 mesures (préventives et répressives). La stratégie nationale est clairement affichée : « Vision Zéro », soit zéro mort et zéro blessé grave. Le Ministre a également a présenté également un plan d'action moto.

Plus d’infos sur le portail transports du gouvernement du Grand Duché de Luxembourg.

x

QUÉBEC

x

SUISSE

  • Loi pour une Mobilité Cohérente et Équilibrée (LMCE): acceptée en votation populaire par près de 70% des citoyens en 2016. Elle se déploie : cf. mesures 2017-2018.

  • Bruit routier : le délai pour l'assainissement du bruit routier s'est terminé en 2018. Les gestionnaires de voirie doivent être aux normes. Mesures contre le bruit de la circulation routière sur le site de la confédération suisse.

  • Le Léman Express : Dès le 15 décembre 2019, le Léman Express circulera sur la nouvelle ligne CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse). 45 gares franco-suisses reliées sur 230 km de lignes. Plus d’infos sur le site dédié.

  • Association Transports et Environnement : Le pedibus fête ses 20 ans ! Plus d’infos sur : https://pedibus.ch/fr/; 19ème édition de la journée internationale à pied à l’école le 20/09/2019 ; Plans de mobilité seniors ; Vélobus ; Visible à vélo (campagne de sécurité de PRO VELO et de l'ATE ) ; Triporteur séniors ; Plateforme Habitat à Stationnement Réduit (HSR) (objectifs, brochure "Planifier, construire et habiter avec peu de voitures", exemples de réalisations)

  • Association Rue de l’Avenir Suisse : Prochaine journée technique le 27 septembre 2019 à Sion sur le thème «Vers un espace public conçu pour et avec les enfants».

  • Association Mobilité piétonne : Présentation du manuel « Diagnostic et aménagements piétons » ; Étude de comparaison de la marchabilité des villes (mise au point d’une méthodologie) ;

  • Accidentologie : le rapport SINUS 2018 chiffre l’accidentalité routière et brosse le tableau du niveau de sécurité routière en Suisse en 2017. Produit par le bpa – bureau de prévention des accidents.

  • Zones piétonnes : « Après 40 ans de développement, les zones piétonnes gagnent encore du terrain dans les villes suisses » : vidéo reportage sur RTS : Radio Television Suisse - 06 juin 2019.

  • Le Prix FLUX : prix suisse de mobilité attribué annuellement depuis 2007. Il récompense les communes pour la réalisation d'un nœud de transports publics ou d’un pôle d’échanges de grande qualité. Lauréats, recensement de bonnes pratiques, thématiques particulières (ex : gare et zone de rencontre; accessibilité des bus) sur le site dédié.

x