4 novembre 2019
Parvis nord de la gare avec des bancs
Saint-Brieuc Agglomération a entrepris la rénovation de la gare pour en faire un pôle d’échanges multimodal (PEM) qui favorise également le lien entre les deux quartiers séparés par la gare. Afin d’assurer l’appropriation par les usagers des nouveaux modes de mobilité, la collectivité a sollicité le Cerema.

Le projet urbain du Pôle d’Echanges Multimodal de Saint-Brieuc visait à fluidifier la mobilité dans le centre-ville et autour du pôle d’échanges, à faciliter le cheminement vers le centre-ville situé à 500 mètres et, grâce à une passerelle aérienne entre les côtés nord et sud de la gare, à renforcer la connexion des quartiers. Des immeubles de bureaux, de logements, ainsi que des hôtels doivent prendre place autour de la gare.

 

Des méthodes qualitatives pour appréhender les usages du nouveau Pole d'ÉCHANges

Visuel du pole d'échanges et de la gare après les travaux
Visualisation du PEM - Saint-Brieuc Armor Agglomération

Le projet se combine avec celui de TEO, Transport Est-Ouest, une voie de bus à haut niveau de service qui se connecte à mi-parcours au pôle d’échanges. Ces grands travaux visent à donner un nouveau souffle en matière d’attractivité commerciale et résidentielle à Saint-Brieuc, une ville-centre dans une agglomération élargie.

L’inauguration de ces deux chantiers structurants a eu lieu le 21 septembre 2019.

L’un des éléments déclencheur du projet de PEM est lié à la réalisation de la LGV Bretagne-Pays de la Loire mise en service le 2 juillet 2017. Dans ce contexte, la Région s'est mobilisée avec toutes les collectivités bretonnes pour transformer dix gares desservies par TGV en pôles d’échanges multimodaux.

Pour faciliter l’adaptation des usagers et riverains à cette nouvelle organisation des mobilités autour de la gare de Saint-Brieuc, une attention particulière a été portée sur la signalétique. C’est dans ce contexte que le Cerema est intervenu, afin d’observer les comportements de différents types d’usagers, puis de proposer des réponses pour faciliter les cheminements, à travers l’information et la signalétique multimodale.

Le pôle d’échanges est lieu central de la mobilité, qui propose de plus en plus des services et joue un rôle en matière d’insertion urbaine. Il est donc nécessaire de permettre aux utilisateurs de se repérer facilement et rapidement, et de mettre en valeur les aménagements.


Des méthodes sociologiques et qualitatives

Une équipe du Cerema (Cyprien Richer, Joël Meissonnier, Véronique Guégan, Matthieu Adam) est intervenue en amont de la phase de fonctionnement du pôle d’échanges, pour élaborer des principes en matière de signalétique et de jalonnement des parcours. Dans son accompagnement de Saint-Brieuc Amor Agglomération, le Cerema s’est penché sur plusieurs problématiques : soudure du pôle d’échanges avec son environnement urbain, augmentation des accès en modes actifs, orientation des usagers…

Le Cerema a déployé un mix de méthodes sociologiques combinant observations flottantes et participantes visant à se mettre à la place de l’usager ainsi que des entretiens très ouverts avec les utilisateurs, des focus groupe et parcours commentés.

Un diagnostic exploratoire sous forme de rapport d’étonnement, a ainsi été produit à partir de ces techniques. Les difficultés de cheminement ainsi que les différents usages du site, parfois différents de ce qui avait été imaginé par les concepteurs du projet, ont ainsi été identifiés.

 

  • Plusieurs enjeux sont ressortis :

    • Faire du PEM une centralité de transport complète et assumée
    • Valoriser le quartier de gare comme une extension du centre-ville
    • Créer un espace lisible et fonctionnel qui produise de l’autonomie.

    Au-delà du diagnostic, le Cerema fournit un livrable de recommandations pour répondre aux différents enjeux soulevés. Ces pistes d’action s’appuient sur une large connaissance d’autres terrains et sur des préconisations mises en évidence par les usagers eux-mêmes. 

    A titre d’exemple, le partenariat entre le Cerema et Saint-Brieuc Amor Agglomération a permis:

    • de retravailler l’aménagement du "dépose-minute" dont la configuration antérieure générait de nombreux conflits d’usages ;
    • d’enrichir le dialogue avec les artisans taxis sur les différents scénarios d’optimisation de la station taxi ;
    • et surtout de développer un principe de signalétique urbaine et multimodale s’appuyant principalement sur deux profils remarquables (le bâtiment voyageur côté-centre et le design du parking en ouvrage dans le quartier Robien), une utilisation de la chromorientation et une progressivité de l’information donnée aux usagers le long d’une galerie des modes sur l’axe de la passerelle.

    Ces travaux ont fait l’objet d’une communication conjointe Cerema - Saint-Brieuc Amor Agglomération aux derniers "Entretiens du cadre de ville".

     

    offre de service : diagnostiquer les usages d’un pôle d’échanges

    Vélos devant la gare de Strasbourg
    Gare de Strasbourg- Arnaud Bouissou - TERRA

    Le Cerema, qui travaille sur les pôles d’échanges, leur conception, leur optimisation, leur insertion dans le cadre urbain ainsi que l’intermodalité, la multimodalité et l’information aux voyageurs, propose une offre de service auprès des gestionnaires de pôles d’échanges, afin d’établir un diagnostic des usages et de formuler des recommandations pour améliorer les cheminements, favoriser l’intermodalité, et intégrer davantage le pôle dans le cadre urbain.

    Ce sont aussi des portes d’entrée sur le territoire pour de nombreux visiteurs. Il est donc essentiel que ces pôles d’échanges soient des lieux de vie, dont l’ambiance, la qualité d’usage, les services soit attractifs pour les usagers et les habitants.

     

    Le Cerema propose donc son expertise multidisciplinaire pour :
    • Développer une réflexion globale avant le démarrage d’un projet de pôle d’échanges,
    • Mieux comprendre le fonctionnement réel de son pôle d’échanges pour mieux appréhender ses interactions avec le territoire, ses forces et faiblesses,
    • Améliorer le confort d’usage d’un site existant et adapter les aménagements face à des usages qui évoluent.

    Après un diagnostic précis de la situation et des usages, au moyen de méthodes qualitatives basées sur l’expérience utilisateur, le Cerema établit un rapport qui nourrit ensuite la réflexion sur le projet et sa valorisation.

     

    Contact Cerema

    L'étude réalisée pour le PEM de Saint-Brieuc a été présentée par le Cerema lors des Entretiens du Cadre de Ville, le 15 octobre à Paris. 

    Le diaporama est disponible.