5 juillet 2018
Plan de mobilité rural
Afin de suivre le développement des plans de mobilité rurale, le Cerema met à jour un observatoire dont la version au 1er janvier 2018 est disponible en ligne.

Le plan de mobilité rurale

Créé par la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte du 18 août 2015, le plan de mobilité rurale a vocation à offrir un cadre de planification des déplacements aux territoires ruraux ou faiblement urbanisés. Il leur propose ainsi une approche globale des déplacements en agissant sur la longueur des déplacements et sur le mode de déplacements. En cherchant à équilibrer et à concilier les différents modes de déplacements, il participe à un meilleur cadre de vie et favorise l'attractivité de ces territoires.

Ce plan peut être élaboré par les mêmes acteurs que ceux potentiellement porteurs d'un schéma de cohérence territoriale (un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) compétent, un syndicat mixte couvrant au moins les communes et EPCI compétents compris dans le périmètre du schéma) ou par un pôle d'équilibre territorial et rural (PETR). Il peut couvrir totalement ou partiellement le territoire de l'acteur qui le porte.

L'observatoire des plans de mobilité rurale

Afin de suivre le développement de ce nouvel outil de planification, le Cerema a créé et met à jour un observatoire des plans de mobilité rurale. De manière similaire à l'observatoire des plans de déplacements urbains, il s'appuie sur différents canaux de remontée d'information, notamment celui des services déconcentrés de l'État. Sans prétention à l'exhaustivité, il présente un aperçu de la dynamique enclenchée depuis sa création en 2015.

Vous trouverez ci-dessous l'observatoire dans sa version mise à jour au 1er janvier 2018.

Si vous souhaitez nous faire part d'une démarche non recensée ou de compléments sur une démarche en cours, merci de nous contacter au contact suivant :

Contact Cerema : Thomas Durlin