16 avril 2015
matériaux alternatifs en technique routière
Cerema
Journée d’échanges sous l’égide de la DGPR et de la CoTITA, organisée par le Cerema Méditerranée

Contexte

Les secteurs du BTP et de l’industrie génèrent annuellement 250 millions de tonnes de déchets minéraux.
Compte tenu de leurs caractéristiques géotechniques et environnementales, certains de ces déchets minéraux peuvent se substituer, après élaboration, aux matériaux naturels dans les travaux routiers.
Les matériaux alternatifs constituent alors un moyen de préserver les ressources naturelles en contribuant à une économie circulaire.
Leur utilisation permet de répondre aux objectifs communautaires en matière de valorisation des déchets, ainsi que de réduction de leur stockage.


Objectifs

Afin de promouvoir l’utilisation de matériaux alternatifs en technique routière, des outils méthodologiques ont été élaborés par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE) et les professionnels.

Cette journée était destinée à :

  •  présenter ces outils aux acteurs des Travaux Publics
  •  favoriser l’utilisation de ces matériaux via des exemples ou retours d’expérience concrets et des échanges entre les professionnels concernés.

 

Découvrez ci-dessous le programme complet ainsi que les présentations faites lors de cette journée.

 

Ressources