13 avril 2022
Vélorue Rennes
Rennes Métropole
Le 24 mars dernier, le Cerema consacrait un webinaire au concept de vélorue. Retours d’expériences de collectivités pionnières, premiers éléments de recommandation nationales pour mettre en œuvre une vélorue, temps d’échanges avec les participants… Retrouvez ici l'ensemble des contenus de cet événement qui a rassemblé plus de 1 000 participants !


Webinaire vélorue : Présentation de l’événement

 

Webinaire vélorue : Présentation de l’événement

 

Ce « RDV Mobilités » du Cerema a été introduit par Stéphane Chanut, responsable du domaine Mobilités du Cerema, et piloté par Flavien Lopez, chef de projet aménagements cyclables et espace public.

Après une présentation des enjeux liés aux déploiement des vélorues, les participants ont été sondés sur leurs représentations associées à ce concept.

 

La vélorue selon vous ?
Réponses à cette question posée aux participants au début du webinaire

velorue

 

illustration

Suite à ce court temps introductif, la parole a été donnée aux intervenants, largement répartis géographiquement entre plusieurs collectivités françaises et un témoignage de l’étranger.

Les différents temps d’intervention ont été complétés de temps de réponse aux questions des participants.

 

Comprendre et mettre en œuvre la vélorue : un éclairage du Cerema

Dans cette première partie du webinaire, Thomas Jouannot, directeur de projets modes actifs au Cerema, a présenté les recommandations actuelles :

  • la définition de la  vélorue : section ou ensemble de sections de voie appartenant au réseau cyclable structurant et accueillant un trafic motorisé exclusivement de desserte ;
  • le domaine d’emploi associé : des rues à fort potentiel cyclable où le trafic motorisé est limité à la desserte locale (maximum de 1 000 uvp/jour/sens)
  • la conception souhaitable d’une vélorue (profil en travers, intersections, marquage au sol…)  Ces recommandations sont d’ores et déjà disponibles dans l’article « Concevoir sa vélorue : Pour des cyclistes en nombre dans une circulation apaisée ».

Comprendre et mettre en œuvre la vélorue : un éclairage du Cerema

L’expérience des collectivités françaises sur la vélorue

Plusieurs collectivités françaises ont témoigné de leur expérience ou de leur intérêt pour le concept de vélorue : déjà mises en œuvre, projets, usages proches de ceux de la vélorue sur des aménagements plus traditionnels…

Retrouvez en replay les témoignages des chefs de projets de :

 

Bordeaux Métropole (Claire Schreiber et Julien Rouyer) : la vélorue de la rue Dandicolle

 

L’expérience des collectivités françaises sur la vélorue

La vélorue de la rue Dandicolle peut être qualifiée de pionnière. Réalisée en 2019, elle a été mise en œuvre sur la base d’un design spécifique et d’un travail sur les plans de circulations. Aujourd’hui des éléments d’évaluation de cette première expérience permettent à Bordeaux Métropole d’envisager d’autres vélorues sur son territoire.

 

Rennes Métropole (Guillaume Porcher) : la vélorue du quai Nord, faible coût, fort succès

Née du déconfinement, cette vélorue constitue un tronçon d’un itinéraire à fort potentiel cyclable sur lequel la circulation motorisée a été réduite (divisé par 8 par rapport à 2019). Ainsi, cet aménagement a vu son trafic vélo multiplié par 2,5, trois mois après sa mise en œuvre.

 

Rennes Métropole (Guillaume Porcher) : la vélorue du quai Nord, faible coût, fort succès

 

Réponses aux questions posées aux chefs de projets de Bordeaux Métropole et Rennes Métropole

 

Réponses aux questions posées aux chefs de projets de Bordeaux Métropole et Rennes Métropole

 

Grenoble Alpes Métropole (Marine Peter) : une diversité de vélorues au-delà du milieu urbain dense

Ce témoignage grenoblois présente trois vélorues aménagées dans des configurations très distinctes : réseau cyclable à haut niveau de service, maillon de véloroute traversant la ville centre, vélorue hors-agglomération. Il présente aussi une démarche de plan de circulation menée sur la commune de Vizille (7 000 habitants).

 

Grenoble Alpes Métropole (Marine Peter) : une diversité de vélorues au-delà du milieu urbain dense

 

Ville de Paris (Charlotte Guth) : une bonne solution quand l’espace est contraint

Il n’existe pas encore de vélorue officielle à Paris. Toutefois, les forts flux cyclistes présents sur certains axes peu circulés par les véhicules motorisés donnent d’ores et déjà à voir le fonctionnement attendu des vélorues : des axes à forts trafic cyclable et à faible trafic motorisé.

 

Ville de Paris (Charlotte Guth) : une bonne solution quand l’espace est contraint

 

Réponses aux questions posés aux chefs de projets de Grenoble Alpes Métropole et Paris

 

Réponses aux questions posés aux chefs de projets de Grenoble Alpes Métropole et Paris

 
Le témoignage éclairant d’une urbaniste néerlandaise spécialisée dans les mobilités actives

Avant de conclure le webinaire, un pas de côté a été réalisé du côté des Pays-Bas. Les équipes du Cerema avaient en effet interviewé au préalable Marjolein De Lange, une urbaniste néerlandaise spécialisée sur les mobilités actives et sur la sécurité routière.

Cette interview a donné l’occasion de revenir sur l’histoire des vélorues aux Pays-Bas, un pays où les recommandations liées à ce concept d’aménagement ont évolué au regard des enseignements tirés de vingt années de mise en œuvre de cet aménagement. La présentation a mis en avant les points clés à prendre en considération pour réaliser des vélorues réussies.

 

Le témoignage éclairant d’une urbaniste néerlandaise spécialisée dans les mobilités actives


Pour conclure

 

Pour conclure

Ce rendez-vous mobilité dédié à la vélorue a été conclu par Marion Ailloud, responsable du secteur d’activité espace public et voirie urbaine. Cette conclusion a permis de rappeler les enjeux de développement des vélorues et plus globalement des aménagements cyclables, mais également de rappeler le positionnement que peut adopter le Cerema sur ces thématiques : formations en inter-entreprise comme en intra-entreprise (formations aux politiques d’aménagements cyclables mais aussi formation sur les volets « marche » à Lyon les 19 et 20 mai  et « accessibilité des chantiers urbains » à Paris le 10 mai), suivi d’expérimentation, assistance à maitrise d’ouvrage.

D’autres « RDV Mobilités » en lien avec les modes actifs seront prévus au cours de l’année : sur les plans piétons en octobre, sur les interfaces vélo et tramway fin novembre.

Retrouvez dès à présent l’ensemble des supports de présentation utilisés pour ce webinaire.

Pour plus d’informations sur les Rendez-Vous Mobilités du Cerema, rendez-vous ici.