27 janvier 2020
Station de vélos en libre service Vélo'V à la gare SNCF de Lyon Part-Dieu
Anraud Bouissou - TERRA
Cette série de fiches destinée aux collectivités et aux acteurs de la mobilité vise à synthétiser les connaissances et recommandations essentielles pour planifier et mettre en œuvre une politique intermodale.

Cette série de fiches pratiques sur les outils qui permettent de développer l'intermodalité s'adresse principalement aux techniciens et élus des Autorités Organisatrices de Mobilité et des Régions, à leurs assistants à maîtrise d’ouvrage, ainsi qu’aux services de l’État. Les quatre premières sont en ligne.

 

L'intermodalité : enjeux, gouvernance et leviers

Page de garde de la ficheLa première fiche de la série propose un état des lieux des enjeux et leviers au sujet de la multimodalité, dans un contexte de multiplication des offres de mobilité (covoiturage, autopartage, modes actifs, services librement organisés...), qui apportent un complément aux réseaux publics. 

Cependant, pour proposer à l’usager un service "porte-à-porte", ces offres doivent être complémentaires entre elles et les connexions doivent être assurées: en visant une meilleure articulation des offres de transports pour les rendre plus attractives, le développement de l’intermodalité permet de proposer une alternative pertinente à l’usage de la voiture individuelle.

L’intermodalité est aujourd’hui au cœur des politiques de mobilité. Cette fiche aborde différentes questions: les enjeux bien-sûr, mais aussi les pratiques des usagers, notamment dans le cas des correspondances entre deux modes de transports, la gouvernance et la coordination entre les autorités organisatrices, mais aussi les leviers qui favorisent l'intermodalité (création de pôles d'échanges, articulation des différents services de transports, information des voyageurs, outils billettiques et tarifaires...). 

 

Des pôles d’échanges au service de l’intermodalité

Cette fiche synthétise les éléments principaux du guide "Les pôles d'échange au service de l'intermodalité et de la ville durable". En structurant les déplacements quotidiens ou en accompagnant la mise en œuvre de restrictions de  circulation en zone dense, les pôles d'échanges multimodaux s’affirment de plus en plus comme des outils de planification de la mobilité à l’échelle métropolitaine ou régionale.

L’aménagement de pôles d’échanges est un des principaux leviers des autorités organisatrices de la mobilité pour faciliter les déplacements intermodaux des voyageurs. Au-delà du développement important des services innovants digitaux, l’aménagement physique des lieux d’échanges entre services de transport et de mobilité reste primordial pour faciliter et encourager les pratiques intermodales, alternatives à l’usage de la voiture individuelle.

Cette fiche présente les enjeux des pôles d’échanges, les rôles et les interactions des acteurs parties prenantes de leur aménagement et de leur gestion, ainsi que les principes de conception de ces lieux pour favoriser l'intermodalité.

 

La tarification intégrée pour faciliter l'intermodalité

Affiche du pass transports à Marseille
Affiche du Pass Transports à Marseille

La tarification est un des principaux leviers entre les mains des autorités organisatrices des transports et de la mobilité pour faciliter les déplacements intermodaux de leurs usagers.

En effet, lorsque ces déplacements nécessitent l’usage successif ou alternatif d’offres de transport relevant d’autorités organisatrices différentes, des tarifications partenariales peuvent être proposées. Elles reposent alors sur une coopération entre les autorités organisatrices et prennent différentes formes, dont la "tarification intégrée", encore rare en France, constitue la modalité la plus aboutie.

La  mise en place d’une tarification intégrée portant sur l’ensemble des réseaux de transport public d’un territoire nécessite un accord entre les Autorités Organisatrices de la Mobilité et la Région. Le périmètre de cette tarification intégrée doit avant tout viser à répondre à des besoins de mobilité observés, sur un bassin de vie spécifique.

Cette fiche présente les caractéristiques, les atouts et les formes prises en France par la tarification intégrée. Elle permet ainsi au lecteur d’identifier les configurations territoriales pour lesquelles son déploiement est judicieux et de s’approprier les principales étapes de sa mise en œuvre.

Elle aborde notamment le concept de mobilité servicielle, le MaaS (mobility as a service), dont l'objectif est d'offrir aux usagers un unique service de mobilité comprenant l’ensemble des offres de transport existantes (offres publiques et privées, individuelles et collectives) sur un territoire.

 

La billettique interopérable au service de l'intermodalité

Atoumod, système unique de tarification en Normandie
Atoumod en Normandie

La billettique permet de gérer l'achat, la validation, le contrôle des billets. Elle est interopérable quand deux systèmes billettiques sont capables de communiquer et d’échanger entre eux (par exemple qu'un même support peut charger plusieurs titres de transport liés à différents gestionnaires), et il peut y avoir différents niveaux d'interopérabilité. 

La loi d’orientation des mobilités renforce le rôle des Régions en termes d’organisation des services de mobilité. Celles-ci ont dorénavant la compétence d’organisation de services de covoiturage, d’autopartage, ou de mobilité active (vélo). Les projets de billettique interopérable permettent de mettre en réseau et de faciliter l’intermodalité entre les différents services de transport et de mobilité existants sur un territoire et facilitent la mobilité du quotidien. Les différentes étapes de construction et de déploiement d’un projet de billettique interopérable, et l’organisation partenariale associée, peuvent préparer la concrétisation d’un projet de MaaS (Mobility as a Service)

Cette fiche s'appuie sur le guide "Outil pour l’acquisition de systèmes intelligents pour les transports collectifs - Systèmes billettiques". Elle présente les caractéristiques des systèmes de billettique interopérables et les évolutions qui permettent d’améliorer le service rendu à l’usager. Enfin, elle expose les principes d’organisation d’un projet de billettique interopérable.

 

Fiches à paraître :
  • Fiche n° 02 Un diagnostic territorial au service d’une politique intermodale de mobilité
  • Fiche n° 03 La coordination des services de transports et de mobilité
  • Fiche n° 07 L’information multimodale au service des usagers