26 mai 2020
trafic routier sur le périphérique
Arnaud Bouissou - TERRA
Afin d'encourager les alternatives à la voiture individuelle, l'optimisation des infrastructures permet de réserver des voies de circulation à des véhicules particuliers (transports en commun, covoiturage, véhicules à très faible émission...). Ce guide présente les éléments de conception de voies réservées à certains véhicules, non permanentes et gérées dynamiquement.

Optimiser l'infrastructure existante

Couverture du guideLa loi du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités a pour objectif de créer un environnement favorable aux nouvelles mobilités pour diminuer l’autosolisme en rendant les modes actifs et partagés plus attractifs. Aussi, le développement d’alternatives à la voiture individuelle est un enjeu majeur des agglomérations congestionnées.

L’objectif est désormais d’optimiser les infrastructures existantes et l’augmentation de l’occupation des véhicules est un des leviers à actionner pour y parvenir. Cela peut se réaliser par l’aménagement de voies réservées sur les voies structurantes d’agglomération (VSA) ou autoroutes.

Cette solution consiste à réserver, à des heures de la journée bien définies, une voie de circulation existante sur une section de VSA 90/110 comportant au moins trois voies de circulation.

Ces voies, que l’on appelle les VR2+, sont alors réservées à la circulation des véhicules transportant un nombre minimal d’occupants notamment dans le cadre du covoiturage, mais aussi des véhicules de transport en commun, des taxis et des véhicules à très faibles émissions.

Le gain pour les usagers autorisés, en temps et en régularité des temps de parcours, a déjà été prouvé sur l’aménagement des voies réservées aux transports collectifs sur les réseaux de voirie urbaine. De tels bénéfices peuvent également être attendus sur des réseaux d’infrastructures périurbaines, sous certaines conditions de conception et d’équipement, permettant notamment de garantir un bon niveau de sécurité de l’ensemble des usagers.

 

Des recommandations pour l'aménagement de voies réservées

Les VR2+, qui sont des objets routiers innovants, n’ont, pour l’heure, fait l’objet que de peu d’expérimentations. Dans l’attente des résultats de l’évaluation des premiers projets mis en service, ce guide définit les conditions techniques d’aménagement de ces voies, dans des conditions de sécurité et de fonctionnement adaptées. Les recommandations de ce guide sont susceptibles d'évoluer en fonction des retours d'expérience, encore peu nombreux. 

Ce guide, qui porte sur les VR2+ gérées dynamiquement, s'applique aux infrastructures à chaussées séparées comportant trois voies de circulation au moins, exploitées à 90 km/h ou 110 km/h, assurant des fonctions de voies structurantes d’agglomération. Il présente les règles de signalisation, de visibilité, de géométrie, ainsi que des recommandations en matière d'exploitation.

Les autres types de VR2+ feront l’objet d’expérimentations spécifiques avec des dispositions particulières d’aménagement.

 

Autres ouvrages à consulter pour les projets de voies réservées sur VSA

Ce guide complète la collection VSA, notamment les publications traitant des voies réservées :