6 juillet 2018
Baltimore - Maryland USA
Pixabay
Du 30 juillet au 3 août 2018 se tiendra à Baltimore, Maryland, USA la 36ème conférence internationale consacrée à l’ingénierie côtière « ICCE2018». Deux représentants du Cerema y participeront et présenteront les résultats de deux projets sur le coût des protections contre les aléas littoraux et sur la modélisation des vagues en zone côtière.

Le Cerema participe régulièrement aux conférences ICCE organisées tous les deux ans par l’institut américain Coasts, Oceans, Ports, and Rivers Institute (COPRI) de l’American Society of Civil Engineers (ASCE).

Après les éditions précédentes qui se sont tenues en Espagne, en Corée et en Turquie, c’est sur la côte Est des Etats-Unis que se déroulera la prochaine édition.

Les conférences ICCE réunissent pendant une semaine entière le monde de l’ingénierie côtière. Leur format, cinq journées au cours desquelles se tiennent six sessions techniques en parallèle, permet de passer en revue l’état de l’art et de la recherche relatif aux domaines des vagues, de l’hydrodynamique et des structures côtières, du transport sédimentaire, de la morphologie des côtes, du rechargement des plages, des aléas et de la gestion des zones côtières.

Le Cerema Eau, mer et fleuves interviendra :

  • un maillage non-structuré et l’approche RBF-FD (radial basis function – finite differences)
    Simulation 3D de la convergence des vagues sur une marche en utilisant une approche RBF-FD (radial basis function - finite differences) - Crédit: Cerema

    à la session “Nonlinear Wave Modeling”, pour présenter l’article “A Nonlinear And Dispersive 3D Model For Coastal Waves Using Radial Basis Functions”. L’article présente l’extension d’un modèle 2D de propagation des vagues nonlinéaires au 3D en utilisant un maillage non-structuré et l’approche RBF-FD (radial basis function – finite differences).

  • à la session “Coastal Protection and Risk”, pour présenter un article en lien avec la publication aux Editions du Cerema du guide sur le “Coût des protections contre les aléas littoraux”. L’article présente le cadre méthodologique de ce guide, cadre qui peut être repris dans d’autres pays.

Le Cerema est également co-auteur de deux articles supplémentaires dans la session “Nearshore Wave Propagation” sur :

  • la modélisation des effets du déferlement, un travail réalisé dans le cadre du projet ANR – FEM (France Energies Marines) DiMe (Dimensionnement et Météocean : modélisation et observation des états de mer extrêmes), avec l’article “Fully Nonlinear Modeling Of Nearshore Wave Propagation Including The Effects Of Wave Breaking” ;

  • la modélisation des effets de la végétation sur la dissipation de l’énergie des vagues, un travail réalisé dans le cadre d’une collaboration avec le Cambridge Coastal Research Unit à l’Université de Cambridge, avec l’article “Modeling Wave Attenuation Due to Saltmarsh Vegetation Using a Modified SWAN Model”.

La conférence ICCE offre également l’opportunité d’effectuer une visite technique du port de Baltimore.